Pierre Bellemare, géant de la radio et de la télévision, est mort

Il était le plus grand conteur de l’histoire de la radio et de la télévision. Pierre Bellemare, qui a longtemps officié sur Europe 1, est mort à l’âge de 88 ans, samedi à Paris.

Depuis 65 ans, la voix chaude et grave de Pierre Bellemare réjouissait les auditeurs et les téléspectateurs. Cette voix, qui rendait chaque histoire captivante, s’est éteinte samedi à l’hôpital Foch à Paris. Pierre Bellemare avait 88 ans. Il était affaibli depuis depuis plusieurs semaines.

Un binôme à la radio et à la télévision. Né en 1929 à Boulogne-Billancourt, Pierre Bellemare a très tôt un goût prononcé pour le romanesque. Et pour cause, c’est parce qu’il veut épouser son amoureuse du lycée, à 17 ans, que le jeune homme d’alors entre à la radio, dans le seul but de gagner de l’argent. Il devient l’assistant de son beau-frère Pierre Hiegel, chargé des programmes sur Radio Luxembourg, devenu depuis RTL. “J’ai commencé par nettoyer des disques, faire du ménage… puis j’ai remplacé un comédien absent”, racontait-il sur Europe 1 en 2015.

Une autre histoire d’amour naît alors, avec le monde des médias. En 1954, Pierre Bellemare fait la connaissance de celui qui changera sa vie, Jacques Antoine, éternel compagnon de route, grand homme de radio et de télévision (il a créé, entre autres, Le Schmilblick, La Chasse aux trésors et Fort Boyard). Il est le premier à lui accorder sa confiance, et la présentation de sa première émission Télé Match, sur l’ORTF, en 1954. La même année, il rejoint Europe 1, baptisée à l’époque Europe n°1.