PSG Transfert – Ça coû­te­rait com­bien de recru­ter Yann M’Vila (ASSE) ?

S’il manque quelque chose au PSG, ver­sion 2018–2019, c’est au milieu de ter­rain que cela se situe. Au poste de récu­pé­ra­teur, main­te­nant que l’Italien Thiago Motta est sor­ti du jeu pour prendre sa retraite. Le club lorgne sur N’Golo Kanté, réfé­rence dans le sec­teur mais la piste est beau­coup trop chère, alors que plane la menace du fair play finan­cier. Sinon, Yann M’Vila puisque, selon les infor­ma­tions de Paris United, l’agent du milieu de ter­rain de l’ASSE a pro­po­sé les ser­vices de son pou­lain, au club cham­pion de France. Le joueur serait inté­res­sé par le pro­jet, moins sur­ement les Verts, qui ne sou­haitent pas se sépa­rer d’un élé­ment qu’ils viennent de relan­cer, puis de pro­lon­ger. Combien alors pour­rait coû­ter un trans­fert de Yann M’Vila de Saint-Etienne au PSG ? Voyons quelques chiffres de l’opération…

Avec l’ancien ren­nais, aujourd’hui âgé de 28 ans, l’ASSE a flai­ré le bon pari. Ça n’était pas gagné d’avance, ni pour le club sté­pha­nois, ni pour le joueur, en exil en Russie au Rubin Kazan, avec des expé­rience miti­gés en Italie ou en Angleterre. La deuxième par­tie de la sai­son der­nière réus­sie, Sainté et M’Vila ont choi­si de pro­lon­ger l’expérience, jusqu’en 2022, soit quatre sai­sons qua­si­ment qu’il fau­dra com­pen­ser, si le PSG sou­haite l’enrôler.

Selon Transfermarkt, il approche les 8 mil­lions d’euros en valeur, sur le mar­ché des trans­ferts. Moins pour l’Observatoire du foot­ball qui l’estime plu­tôt à 5,7 mil­lions d’euros. Sachant qu’il avoi­si­nait le ving­taine de mil­lions d’euros, il y a quelques années en arrière, il paraît plus juste de pen­ser qu’au moins une dizaine de mil­lions d’euros et pro­ba­ble­ment plus, seront néces­saire pour le recru­ter. Surtout si l’offre vient d’un club français.

Un joueur relan­cé avec l’ASSE depuis le mer­ca­to d’hiver dernier

Depuis l’extension de son bail, signée à la fin du mois de juillet, Yann M’Vila approche les 300.000 euros bruts de salaire men­suel, hors primes addi­tion­nelles. Il est l’un des joueurs les mieux payés de la for­ma­tion diri­gée par Jean-Louis Gasset, car il compte cette sai­son, par­mi les cadres sur les­quels s’appuie le tech­ni­cien. C’est d’ailleurs Gasset qui est pour beau­coup dans son retour en France, une autre rai­son pour les Verts de le rete­nir. Pour l’ogre pari­sien, ses émo­lu­ments même aug­men­tés ne devraient pas être un obs­tacle à la négo­cia­tion, sur­tout s’il est vrai que le joueur a l’envie de rejoindre le club de la capitale.



Les autres infos