PSG Transfert – Ça coûterait combien de recruter Yann M’Vila (ASSE) ?

S’il manque quelque chose au PSG, version 2018-2019, c’est au milieu de terrain que cela se situe. Au poste de récupérateur, maintenant que l’Italien Thiago Motta est sorti du jeu pour prendre sa retraite. Le club lorgne sur N’Golo Kanté, référence dans le secteur mais la piste est beaucoup trop chère, alors que plane la menace du fair play financier. Sinon, Yann M’Vila puisque, selon les informations de Paris United, l’agent du milieu de terrain de l’ASSE a proposé les services de son poulain, au club champion de France. Le joueur serait intéressé par le projet, moins surement les Verts, qui ne souhaitent pas se séparer d’un élément qu’ils viennent de relancer, puis de prolonger. Combien alors pourrait coûter un transfert de Yann M’Vila de Saint-Etienne au PSG ? Voyons quelques chiffres de l’opération…

Avec l’ancien rennais, aujourd’hui âgé de 28 ans, l’ASSE a flairé le bon pari. Ça n’était pas gagné d’avance, ni pour le club stéphanois, ni pour le joueur, en exil en Russie au Rubin Kazan, avec des expérience mitigés en Italie ou en Angleterre. La deuxième partie de la saison dernière réussie, Sainté et M’Vila ont choisi de prolonger l’expérience, jusqu’en 2022, soit quatre saisons quasiment qu’il faudra compenser, si le PSG souhaite l’enrôler.

Publicités

Selon Transfermarkt, il approche les 8 millions d’euros en valeur, sur le marché des transferts. Moins pour l’Observatoire du football qui l’estime plutôt à 5,7 millions d’euros. Sachant qu’il avoisinait le vingtaine de millions d’euros, il y a quelques années en arrière, il paraît plus juste de penser qu’au moins une dizaine de millions d’euros et probablement plus, seront nécessaire pour le recruter. Surtout si l’offre vient d’un club français.

Un joueur relancé avec l’ASSE depuis le mercato d’hiver dernier

Depuis l’extension de son bail, signée à la fin du mois de juillet, Yann M’Vila approche les 300.000 euros bruts de salaire mensuel, hors primes additionnelles. Il est l’un des joueurs les mieux payés de la formation dirigée par Jean-Louis Gasset, car il compte cette saison, parmi les cadres sur lesquels s’appuie le technicien. C’est d’ailleurs Gasset qui est pour beaucoup dans son retour en France, une autre raison pour les Verts de le retenir. Pour l’ogre parisien, ses émoluments même augmentés ne devraient pas être un obstacle à la négociation, surtout s’il est vrai que le joueur a l’envie de rejoindre le club de la capitale.



Vous aimerez lire aussi