Rénovation du stade Henri-Lux

Le ter­rain d’athlétisme de l’Etivallière est très pri­sé par les membres de l’association spor­tive « Coquelicot 42 » mais aus­si par les sco­laires. Il pour­rait aus­si être uti­li­sé pour les cham­pion­nats de France Elite d’athlétisme en juillet 2019. Des tra­vaux qui vont coû­ter 1,6 mil­lions d’euros. La région finance 712 000 euros et le reste sera à la charge de la ville de Saint-Etienne.

Du côté du quar­tier de l’Etivallière à Saint-Etienne, on entend les pel­le­teuses, les camions et les ouvriers qui tra­vaillent à la réno­va­tion du stade Henry-Lux. On ne recon­naît plus vrai­ment le stade. Les tra­vaux ont débu­té en octobre et se fini­ront fin octobre. Ils étaient très atten­dus, notam­ment par les membres de « Coquelicot 42 ». Cela fait 15 ans que le stade Henri-Lux n’avait pas été réno­vé. Et, à en croire les membres de l’association, il y en avait besoin. La piste d’athlétisme n’était même plus aux normes pour les compétitions.

Sur 7000 m², des tra­vaux impor­tants sont en cours. La piste va com­plè­te­ment être refaite ain­si que les ves­tiaires qui vont être réadap­tés. Les tri­bunes aus­si vont être refaites et mises aux normes pour accueillir de futurs grands évé­ne­ments spor­tifs. La ville de Saint-Etienne s’est por­tée can­di­date pour rece­voir les cham­pion­nats de France Elite 2019. Sans ces tra­vaux, l’événement ne pour­rait pas avoir lieu à Saint-Etienne. Après tra­vaux, la piste sté­pha­noise sera la seule de ce niveau dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour le Maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, l’objectif est aus­si de rece­voir les Jeux Olympiques en 2024. Même si la ville qui reçoit les jeux est Paris, des matchs de foot, mas­cu­lins et fémi­nins, auront lieu à Saint-Etienne au stade Geoffroy-Guichard.

D’autres stades pour­raient rece­voir des équipes. Le maire de Saint-Etienne sou­haite valo­ri­ser les équi­pe­ments spor­tifs de la ville. Saint-Etienne pos­sède une piste de BMX inau­gu­rée en 2016. On peut aus­si noter la pis­cine Raymond Sommet pour des épreuves de nata­tion et l’escalade avec le mur du gym­nase Jean Gachet. Saint-Etienne, une ville de plus en plus spor­tive. La mai­rie sou­haite évi­de­ment conti­nuer de mettre en avant ses équi­pe­ments. D’ailleurs le maire va pro­chai­ne­ment ren­con­trer le comi­té olympique.



Les autres infos