Réouverture des cinémas Stéphanois : c’est pas pour tout de suite

Comme la majorité des secteurs économiques en France, le cinéma est touché de plein fouet par les mesures de confinement imposées dès le 14 mars. Salles immédiatement fermées, tournages arrêtés, postproduction des films paralysée, techniciens au chômage partiel et acteurs en stand-by. Et pas de visibilité pour l’instant sur la reprise éventuelle de l’activité, sinon l’espoir pour de nombreux professionnels de relancer la machine en juillet.

A lire aussi : La championne Stéphanoise Elodie Clouver dans une vidéo du gouvernement 

C’est le souhait de Richard Patry, le président de la Fédération nationale des cinémas français, qui a en charge l’avenir de plus de 2 000 salles en France et parle déjà de 300 millions d’euros de pertes sèches. Et si les plateformes de streaming connaissent un véritable boom durant le confinement, il est persuadé que les Français reviendront dans les salles, là où se joue vraiment la vie d’un film. Mais cela prendra du temps.

A lire aussi : Claude Puel a une piste offensive pour le mercato

Ouverture des cinémas Stéphanois : C’est pour quand ?

Début juillet. Probablement le 1er ou le 8 juillet. Les salles de théâtre fonctionnent par saison et ont le temps de préparer leur programmation pour septembre. Pour les cinémas, c’est différent. L’été est une période importante en termes de fréquentation et de recettes. La réouverture doit surmonter trois obstacles. Assurer d’abord, et c’est notre priorité absolue, les conditions sanitaires optimales. Ensuite, communiquer pour faire revenir le public dans les salles, après des semaines à regarder des films chez eux via les plateformes et la VOD. Enfin, il faut qu’en juillet, le programme soit attractif.