RN88 : 5 mois de travaux

Depuis lun­di, le via­duc du Lignon est en chan­tier. Ce grand pas­sage incon­tour­nable entre Saint-Étienne et Le Puy-en-Velay se refait une beau­té. Le chan­tier va durer 5 mois. « Il va fal­loir sécu­ri­ser l’édifice long de 640 mètres », expliquent les ouvriers.

Les tra­vaux font se faire en 6 phases. La pre­mière phases va s’étendre sur 5 semaines. Ici pen­dant cette pre­mière période, la cir­cu­la­tion des véhi­cules sera alter­née jusqu’au 24 juillet. Une situa­tion qui va déran­ger bon nombre d’automobilistes.

Une deuxième phase contraignante

La deuxième phase de tra­vaux devra sécu­ri­ser l’entrée nord du via­duc. « On va refaire la chaus­sée et la voi­rie sera élar­gie ». Si la vitesse était réduite, la cir­cu­la­tion devrait, quant à elle, res­ter à deux fois une voie durant la majeure par­tie du temps. « On pour­ra mettre un alter­nat de cir­cu­la­tion, mais ce ne sera pas la règle. En revanche, il fau­dra tout de même comp­ter sur une à deux nuits de fer­me­ture com­plète du via­duc, pro­ba­ble­ment en sep­tembre ».

A lire aus­si : Un nou­veau trai­te­ment contre la Covid faci­le­ment dis­po­nible dans la Loire 

Une der­nière phase de tra­vaux dès le 5 octobre

« On va ins­tal­ler des écrans anti­chute pour pro­té­ger l’entourage ». L’équipe d’ouvriers pré­voit un équi­pe­ment anti-sui­cide. On ver­ra la fin des tra­vaux en novembre avant de refaire d’autres chan­ge­ments l’année pro­chaine. De gros tra­vaux sur l’édifice. Les véhi­cules devront faire avec malheureusement.

A lire aus­si : La fille de Michael Jackson sort son album 

Les autres infos