Roanne : Il frappe sa femme de rage.



Devant le juge, cette jolie jeune femme de 26 ans explique toutes les violences qu’a commises son compagnon sur son corps. Ecchymoses, égratignures, marques rouges, œil au beurre noir.

La dernière bagarre grave date du 4 août du côté d’Ambierle. L’homme de 44 ans est très alcoolisé. Son regard s’est transformé. « C’est le diable » disent ceux qui le connaissent comme ça. Ce soir-là, les coups seront extrêmement violents.

L’homme va taper sa jeune femme. Plusieurs coups de poing. Le petit garçon n‘est pas loin et il n’a que 2 ans. A nos confrères du Progrès, la femme explique : “Il m’a poussé dans le canapé violemment, j’avais très mal à la tête”. Elle décide quand même d’appeler les gendarmes. La jeune femme de 26 ans est en état de choc. A l’arrivée des forces de l’ordre, elle est en pleurs. Elle a mal partout. Les ecchymoses sont très importantes. La jeune femme explique : « Je veux être en sécurité avec mon fils de 2 ans ». Je juge va condamner l’homme à dix-huit mois de prison, dont huit avec sursis, mise à l’épreuve, et une interdiction d’entrer en contact avec la victime. Le compagnon devra verser à la femme 2500 euros d’amende.