Saint-Etienne : agression d’un mineur

Un enfant agressé dans le tram.

C’est vendredi dernier qu’un jeune garçon de 12 ans a été agressé par des attouchements. Il a expliqué aux enquêteurs que l’homme avait passé sa main sur ses fesses à plusieurs reprises L’homme est un trentenaire algérien, en France depuis cinq mois. Il indique qu’il souffre de problèmes psychologiques en lien avec son homosexualité. Pour les proches de cet homme, c’est une maladie.

Devant le président du tribunal, la psychiatre choisie doute de son besoin de soins. Elle stipule, qu’il n’aurait pas besoin de soins mais elle l’estime « d’une froide intelligente »

L’homme nie en bloc. Il explique que dans le tramway, il y avait énormément de monde et qu’il se retournait souvent car il n’avait pas de titre de transport et regardait à chaque arrêt si un contrôleur n’était pas dans le secteur. Mais malheureusement pour l’accusé, la vidéosurveillance prouve que le jeune garçon dit vrai, il y a bien eu agression.

La maman du petit garçon indique qu’il ne veut plus prendre le tram seul. Le parquet a obtenu 800 euros pour la jeune victime et 300 euros pour la maman.

L’homme de 36 ans, accusé, a été aussi condamné en comparution immédiate à 6 mois de prison dont cinq avec sursis. Il lui a aussi été notifié des obligations de soins.