Saint-Etienne : agression d’un mineur

Un enfant agressé dans le tram.

C’est ven­dre­di dernier qu’un jeune garçon de 12 ans a été agressé par des attouche­ments. Il a expliqué aux enquê­teurs que l’homme avait passé sa main sur ses fess­es à plusieurs repris­es L’homme est un trente­naire algérien, en France depuis cinq mois. Il indique qu’il souf­fre de prob­lèmes psy­chologiques en lien avec son homo­sex­u­al­ité. Pour les proches de cet homme, c’est une mal­adie.

Devant le prési­dent du tri­bunal, la psy­chi­a­tre choisie doute de son besoin de soins. Elle stip­ule, qu’il n’aurait pas besoin de soins mais elle l’estime « d’une froide intel­li­gente »

L’homme nie en bloc. Il explique que dans le tramway, il y avait énor­mé­ment de monde et qu’il se retour­nait sou­vent car il n’avait pas de titre de trans­port et regar­dait à chaque arrêt si un con­trôleur n’était pas dans le secteur. Mais mal­heureuse­ment pour l’accusé, la vidéo­sur­veil­lance prou­ve que le jeune garçon dit vrai, il y a bien eu agres­sion.

La maman du petit garçon indique qu’il ne veut plus pren­dre le tram seul. Le par­quet a obtenu 800 euros pour la jeune vic­time et 300 euros pour la maman.

L’homme de 36 ans, accusé, a été aus­si con­damné en com­paru­tion immé­di­ate à 6 mois de prison dont cinq avec sur­sis. Il lui a aus­si été noti­fié des oblig­a­tions de soins.

Les autres infos