Saint-Étienne : ils pré­pa­raient un atten­tat contre le commissariat

Deux jeunes filles vou­laient poser une bombe contre le com­mis­sa­riat de Saint-Étienne. Ce pro­jet des deux ado­les­centes folles remonte à novembre 2018. Elles viennent d’être condamnées.

Le 9 novembre 2018, deux ado­les­centes sont arrê­tées par les forces de l’ordre suite à des dénon­cia­tions. Les deux jeunes ado­les­centes de 14 et 17 ans sont soup­çon­nées d’avoir pré­pa­ré un atten­tat contre le com­mis­sa­riat de police du cours Fauriel.

« Je vou­lais atta­quer le com­mis­sa­riat et mou­rir en martyr »

L’une des pro­ta­go­nistes, la plus jeune, vou­lait atta­quer le com­mis­sa­riat, tout détruire et « enfin mou­rir en mar­tyr ». L’autre jeune femme, elle, a mis plus de temps à admettre le pro­jet. Cette der­nière a vite com­pris qu’elle ris­quait gros et a pré­fé­ré se murer dans le silence avant de par­ler. Mais de toute façon, la jus­tice avait des preuves. On a retrou­vé dans leurs ordi­na­teurs les sites de pro­pa­gandes isla­mistes et sur­tout des vidéos qui appuient la thèse de la pré­pa­ra­tion de l’attentat du com­mis­sa­riat de Saint-Étienne.

Les autres infos
Les autres infos