Saint-Etienne : « on ne res­pecte pas les règles »

C’est depuis ce jeu­di 20 août que le port du masque est obli­ga­toire dans plu­sieurs zones dans l’hyper-centre-ville de Saint-Etienne. Mais res­pec­ter les règles du port du masque dans le centre-ville de Saint-Etienne ou dans les trans­ports en com­mun ? Vos réac­tions sur la page Facebook en cli­quant ICI.

Même si une grande par­tie des Stéphanois est plu­tôt d’accord pour por­ter un masque afin d’éviter un confi­ne­ment, d’autres ne sup­portent pas cette idée. Martine, habi­tante à Saint-Étienne, n’avait même pas l’info : « Je ne lis pas la presse, c’est vrai que je ne suis pas les infos. Je ne savais pas qu’il fal­lait por­ter un masque dans la rue ». Pour Éric, « la ville n’a pas com­mu­ni­qué assez sur les réseaux sociaux ». Pour Odile, qui est de Firminy mais qui tra­vaille à Saint-Étienne : « Cet arrê­té ne me choque pas. Les Chinois portent des masques dans la rue tous les jours depuis 40 ans. C’est pas­sé dans les moeurs et ça ne choque per­sonne ». En Asie, il sem­ble­rait aus­si que le masque sani­taire soit appa­ru au Japon après la pan­dé­mie de la grippe espa­gnole entre 1918 et 1919. Pour le moment la police a été dis­crète dans les rues. Mais les forces de l’ordre vont bien­tôt pas­ser à l’offensive après une période de contrôles péda­go­giques. Ensuite la contra­ven­tion sera de 135 euros.

Les autres infos