Saint-Étienne : les pri­son­niers aiment le sport et autre chose… « Ici ce n’est pas Roland-Garros »

Dimanche, deux hommes ont vou­lu faire du ten­nis à La Talaudière (Saint-Etienne). Les indi­vi­dus ont envoyé des balles de ten­nis dans la cour de la pri­son de la Loire.

 

Ici à Saint-Etienne c’est pas Roland-Garros” explique un sala­rié de la prison

Les sur­veillants ont vite remar­qué les deux joueurs de ten­nis ama­teur qui envoyé ces balles jaunes dans la cour des pro­me­nades des pri­son­niers. Les balles de ten­nis étaient creuses, car à l’intérieur, les gar­diens ont pu y trou­ver 67 grammes de poudre (et pas de la poudre de sucre si vous voyez ce qu’on veut dire).

Un jeune gar­çon de 18 ans a été inter­pel­lé par la police. Le deuxième homme n’a pas été retrou­vé. Le jeune gar­çon va être jugé pro­chai­ne­ment. Quant à la cour de la pri­son de Saint-Étienne, elle ne sera jamais le court de Roland-Garros !

Les autres infos
Les autres infos