Saison déce­vante et frus­trante pour les Verts : Interview de Ghislain Printant

La réac­tion d’a­près-match du coach sté­pha­nois qui pointe les erreurs récur­rentes du groupe depuis le début de la sai­son, et qui prend ses res­pon­sa­bi­li­tés sur le tra­vail qu’il reste à accom­plir et le rôle du staff pour éle­ver le collectif.

Quelle est votre pre­mière réac­tion après ce match ?
Je suis extrê­me­ment déçu. Déçu car j’avais deman­dé de la concen­tra­tion et de la rigueur. Alors, quand, au bout d’une minute, vous êtes menés au score… Sur cette action, on aurait pu déga­ger le bal­lon plu­sieurs fois. On a com­mis une nou­velle erreur com­pa­rable à ce que l’on fait depuis le début de sai­son. C’est déce­vant et frus­trant. Ça fait mal. Devoir tou­jours cou­rir après le score est difficile.

Comment remé­dier à cette fébri­li­té défensive ?

On fait des erreurs indi­vi­duelles lors de chaque match. Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. C’est à moi de faire en sorte de redon­ner confiance à mon groupe, lui enle­ver les doutes qu’il peut avoir. Et, sur­tout, retrou­ver un équi­libre. Il faut avoir une assise défen­sive plus per­for­mante si l’on veut gagner des matches. On a des occa­sions mais on est trop friables derrière.

Quel était votre plan pour contra­rier La Gantoise ?

Je sou­hai­tais tenir leurs deux atta­quants hors de la sur­face de répa­ra­tion avec deux joueurs dans les cou­loirs pour aller cher­cher leurs laté­raux. Mathieu Debuchy et Miguel Trauco l’ont plu­tôt bien fait. Ce pre­mier but encais­sé très tôt a fait que l’on a éti­ré un petit peu nos lignes. On a ensuite retrou­vé notre idée direc­trice. Revenir au score était posi­tif pour l’équipe. Mais prendre des buts sur ce genre d’erreurs est cruel. Dans l’ensemble, notre gar­dien n’a pas été trop sol­li­ci­té mais en pre­nant trois buts, il est dif­fi­cile de gagner.

Vous sem­blez très déçu par cette rencontre.

Je suis déçu pour nos sup­por­ters, déçu pour le club, déçu pour les joueurs. Après, il est évident que les résul­tats ne sont pas en notre faveur. Mais, mon staff et moi devons trou­ver les bons mots et les remèdes pour vite enrayer cette spi­rale et faire en sorte de retrou­ver la vic­toire. Il va fal­loir échan­ger avec les joueurs, faire en sorte de les ame­ner à ce que l’on sou­haite faire en étant hon­nêtes, sin­cères, mais aus­si à leurs côtés dans la difficulté.

G. Printant — Source ASSE

Les autres infos