Saison décevante et frustrante pour les Verts : Interview de Ghislain Printant

La réaction d’après-match du coach stéphanois qui pointe les erreurs récurrentes du groupe depuis le début de la saison, et qui prend ses responsabilités sur le travail qu’il reste à accomplir et le rôle du staff pour élever le collectif.

Quelle est votre première réaction après ce match ?
Je suis extrêmement déçu. Déçu car j’avais demandé de la concentration et de la rigueur. Alors, quand, au bout d’une minute, vous êtes menés au score… Sur cette action, on aurait pu dégager le ballon plusieurs fois. On a commis une nouvelle erreur comparable à ce que l’on fait depuis le début de saison. C’est décevant et frustrant. Ça fait mal. Devoir toujours courir après le score est difficile.

Comment remédier à cette fébrilité défensive ?

On fait des erreurs individuelles lors de chaque match. Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. C’est à moi de faire en sorte de redonner confiance à mon groupe, lui enlever les doutes qu’il peut avoir. Et, surtout, retrouver un équilibre. Il faut avoir une assise défensive plus performante si l’on veut gagner des matches. On a des occasions mais on est trop friables derrière.

Quel était votre plan pour contrarier La Gantoise ?

Je souhaitais tenir leurs deux attaquants hors de la surface de réparation avec deux joueurs dans les couloirs pour aller chercher leurs latéraux. Mathieu Debuchy et Miguel Trauco l’ont plutôt bien fait. Ce premier but encaissé très tôt a fait que l’on a étiré un petit peu nos lignes. On a ensuite retrouvé notre idée directrice. Revenir au score était positif pour l’équipe. Mais prendre des buts sur ce genre d’erreurs est cruel. Dans l’ensemble, notre gardien n’a pas été trop sollicité mais en prenant trois buts, il est difficile de gagner.

Vous semblez très déçu par cette rencontre.

Je suis déçu pour nos supporters, déçu pour le club, déçu pour les joueurs. Après, il est évident que les résultats ne sont pas en notre faveur. Mais, mon staff et moi devons trouver les bons mots et les remèdes pour vite enrayer cette spirale et faire en sorte de retrouver la victoire. Il va falloir échanger avec les joueurs, faire en sorte de les amener à ce que l’on souhaite faire en étant honnêtes, sincères, mais aussi à leurs côtés dans la difficulté.

G. Printant – Source ASSE