Six fois arrêté sous l’emprise d’alcool

« Si vous ne pouvez pas arrêter l’alcool, arrêtez de conduire ». Le président François Bouriaud, le président du tribunal de Saint-Etienne sermonne Yssa Dialo. Cet automobiliste de 33 ans a déjà écopé de cinq condamnations sous l’emprise d’alcool.

C’est le 15 janvier 2018, que la police coince une nouvelle fois le jeune homme. Il est 15h30 lorsque Yssa Dialo prend sa voiture et se dirige vers un sens interdit. Les policiers qui l’arrêtent comprennent vite que l’homme n’est pas dans son état normal.

Il refusera de souffler dans le ballon. En garde à vue, l’homme est nerveux et est mis en cellule de dégrisement.

Lorsque le juge lui demande combien de verres il a bu, Yssa Dialo explique qu’il n’avait bu que deux bières. « J‘étais fâché avec ma famille et je suis parti boire à la pause de mon travail. Aujourd’hui j’ai pris conscience de mon problème d’alcool et je me soigne ».

Pour le procureur, Tristan Boffard, « Il n’y a que la prison qui peut le sevrer, car Monsieur est dépendant de l’alcool ». Il demande douze mois de prison, l’annulation de son permis, l’interdiction de le repasser pendant 1 an et une amende de 350 euros pour le sens interdit. MeLudivine Buisson, l’avocate de Monsieur Dialo s’étonne : « Mon client est sorti du travail à 15h et il a été contrôlé à 15h30. C’est assez court pour s’alcooliser autant ». Elle explique que son client a décidé de faire une cure pour se soigner. Elle demande un aménagement de la peine. Le procureur ne comprend pas pourquoi l’accusé a encore son permis alors qu’il a été condamné deux fois en 2017. L’homme de 33 ans prend dix mois ferme, son permis est annulé et il a interdiction de le repasser avant treize mois.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi