STEEL : que va proposer réellement le centre commercial de Saint-Etienne

Ce centre sera la nouvelle vitrine de la ville le long de l’A72.



Les habitants de Saint-Etienne se demandent ce que va donner ce Nouveau Centre. Les commerçants du centre-ville s’inquiètent pour leurs boutiques et les politiciens se déchirent sur le sujet. Alors STEEL ce sera quoi concrètement ?

Retour sur la genèse du projet : En juillet 2015 la municipalité de Gaël Perdriau annonce un grand parc commercial, culturel, et de loisirs sur la zone du Pont de l’Ane en bordure de l’autoroute A72.

Aujourd’hui, le promoteur du projet, Apsys, met toujours en avant le thème culturel du lieu. Un pari compliqué à tenir en terme économique. Ce centre de 70 000 mètres carrés pourra-t-il tenir contre l’appel des sirènes des grands magasins qui aimeraient bien profiter de cet espace pour faire du cash.

 

Un pôle culturel ?

 

Pour vendre le projet des débuts : on présente une cité des enfants avec des expositions, on parle du déménagement du Planétarium de Saint-Etienne sur la zone. Le projet Steel annonce sur le papier un grand pavillon modulaire et plusieurs espaces devraient proposer des designers et des créateurs pour des expos ventes. L’ouverture de Steel est prévue fin 2018.

A l’ouverture, le public profitera aussi de grandes enseignes dans l’univers de la maison et de la déco. Les marques suivantes ont déjà signé : Leroy Merlin et Flying Tiger Copenhagen qui se spécialisent dans la décoration et l’art de la maison.

Mais les boutiques de mode du centre-ville de Saint-Etienne peuvent prendre peur. Kiabi, Gémo et Orchestra seront bien présents aussi pour vendre leurs vêtements. Certains bruits de couloir annoncent aussi H&M et Mango. Un bien grand centre commercial pour s’habiller !

On cite aussi la parfumerie Marionnaud et Décathlon avec un espace de 4 200 m2 de produits sport.

 

 

Un parc-relais de 200 places

 

En plus de donner une nouvelle image de l’entrée de Saint-Etienne, l’offre de transports sera renforcée avec le tramway qui aura ici un arrêt. Comme cela existe déjà à Bordeaux, les visiteurs venus de toute la Loire et de la région profiteront d’un parc-relais avec un parking de 200 places pour favoriser le déplacement en bus puis tram en direction du centre-ville. Cela supprimera les problèmes de stationnement en centre-ville de Saint-Etienne.

Steel devrait être d’une grande beauté architecturale. Le projet développera des espaces verts éco responsables. Un lieu remarquable certes, mais qu’en est-il des commerçants qui doivent se battre au cœur du centre-ville de Saint-Etienne ?

Rendez-vous sur notre page Facebook pour débattre du sujet.

 



Vous aimerez lire aussi