Un appel aux moins de 40 ans qui sou­haitent par­ti­ci­per à des pro­jets d’intérêt général

La Fédération Régionale des Jeunes Chambres Economiques d’Auvergne-Rhône-Alpes lance un appel aux jeunes de moins de 40 ans qui sou­haitent par­ti­ci­per à des pro­jets d’intérêt géné­ral, ou en pro­po­ser, sur leur ter­ri­toire dans cette période de crise et pour pré­pa­rer l’après.

L’épidémie de Covid 19 et la situa­tion de confi­ne­ment fait émer­ger un élan de soli­da­ri­té et un engoue­ment de la popu­la­tion fran­çaise pour le béné­vo­lat notam­ment de la jeu­nesse. La Jeune Chambre Economique de Saint-Etienne est elle aus­si très active face à cette crise et pro­pose des pro­jets d’entraine comme TOUS CHEZ VOUS, qui per­met d’inciter la popu­la­tion à res­ter confi­ner en mon­trant au tra­vers de vidéos, que cette période n’est pas si dif­fi­cile, bien au contraire. D’autres ini­tia­tives sont en réflexion, à Oyonnax, à Clermont-Ferrand, à Montélimar ou au Puy en Velay. Aussi cette asso­cia­tion de jeunes lea­ders citoyens lance un appel aux Auvergnats et aux Rhônalpins qui sou­haitent s’engager et aider en pro­po­sant des idées, par­ti­ci­per à la réa­li­sa­tion de pro­jets répon­dant aux pro­blé­ma­tiques locales dans cette situa­tion ou s’engager de manières différentes. 

What’s new?

« Notre but est d’agir sur nos ter­ri­toires et de mettre en place des pro­jets pour l’améliorer et avoir de l’impact »,rap­pelle Laetitia FOUGEIROL, pré­si­dente de la fédé­ra­tion régio­nale cette année. L’appel aux béné­voles est néces­saire pour ima­gi­ner des pro­jets durant cette crise mais aus­si et sur­tout pour pré­pa­rer l’après « Nous devons anti­ci­per les solu­tions qui faci­li­te­ront le redres­se­ment de notre socié­té, aidons notre pays à tirer les bons ensei­gne­ments de cette situa­tion, pour savoir rebon­dir. », insiste-elle. Les 16 Jeunes Chambres Economiques de la région appar­tiennent à un mou­ve­ment natio­nal qui s’est construit, en France, en période d’après-guerre. « Nous pou­vons agir sur l’aspect socié­tal, l’aspect éco­no­mique et l’aspect envi­ron­ne­men­tal. Les membres de l’association veulent trou­ver ensemble le moyen d’aider notre socié­té ». La JCE compte se sai­sir de cette oppor­tu­ni­té de crise pour sen­si­bi­li­ser davan­tage la socié­té et le monde éco­no­mique à son thème natio­nal « Optimisons nos res­sources pour allier déve­lop­pe­ment éco­no­mique et déve­lop­pe­ment durable ».

Ils ne sont pas des scien­ti­fiques, ils ne détiennent pas les moyens de trou­ver l’antidote. Mais ils sont au niveau local, régio­nal et natio­nal un réseau struc­tu­ré et orga­ni­sé. « Nous pou­vons être cette bouf­fée d’air posi­tif dont notre socié­té va avoir gran­de­ment besoin dans les mois qui sui­vront le déconfinement ». 

Proposer des solu­tions inno­vantes pour s’adapter à des pro­blé­ma­tiques par­fois anciennes, per­mettre à des per­sonnes qui ont des idées par­fois auda­cieuses de les mettre en appli­ca­tion grâce à la syner­gie et l’énergie d’un groupe d’hommes et de femmes quand c’est dif­fi­cile de les faire émer­ger seul, enri­chir les pro­jets par des visions de per­sonnes issues de sec­teurs dif­fé­rents sans bar­rières, voi­là les objec­tifs de la Jeune Chambre Economique Française et de la fédé­ra­tion régio­nale d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui se posi­tionnent comme un incu­ba­teur de lea­ders citoyens qui « se forment indi­vi­duel­le­ment pour impac­ter collectivement ».

Plus d’in­fos : auvergne_rhonealpes@jcef.asso.fr

Les autres infos