Un appel aux moins de 40 ans qui souhaitent participer à des projets d’intérêt général

La Fédéra­tion Régionale des Jeunes Cham­bres Economiques d’Auvergne-Rhône-Alpes lance un appel aux jeunes de moins de 40 ans qui souhait­ent par­ticiper à des pro­jets d’intérêt général, ou en pro­pos­er, sur leur ter­ri­toire dans cette péri­ode de crise et pour pré­par­er l’après.

L’épidémie de Covid 19 et la sit­u­a­tion de con­fine­ment fait émerg­er un élan de sol­i­dar­ité et un engoue­ment de la pop­u­la­tion française pour le bénévolat notam­ment de la jeunesse. La Jeune Cham­bre Economique de Saint-Eti­enne est elle aus­si très active face à cette crise et pro­pose des pro­jets d’entraine comme TOUS CHEZ VOUS, qui per­met d’inciter la pop­u­la­tion à rester con­fin­er en mon­trant au tra­vers de vidéos, que cette péri­ode n’est pas si dif­fi­cile, bien au con­traire. D’autres ini­tia­tives sont en réflex­ion, à Oyon­nax, à Cler­mont-Fer­rand, à Mon­téli­mar ou au Puy en Velay. Aus­si cette asso­ci­a­tion de jeunes lead­ers citoyens lance un appel aux Auvergnats et aux Rhô­nalpins qui souhait­ent s’engager et aider en pro­posant des idées, par­ticiper à la réal­i­sa­tion de pro­jets répon­dant aux prob­lé­ma­tiques locales dans cette sit­u­a­tion ou s’engager de manières dif­férentes. 

What’s new?

« Notre but est d’agir sur nos ter­ri­toires et de met­tre en place des pro­jets pour l’améliorer et avoir de l’impact »,rap­pelle Laeti­tia FOUGEIROL, prési­dente de la fédéra­tion régionale cette année. L’appel aux bénév­oles est néces­saire pour imag­in­er des pro­jets durant cette crise mais aus­si et surtout pour pré­par­er l’après « Nous devons anticiper les solu­tions qui faciliteront le redresse­ment de notre société, aidons notre pays à tir­er les bons enseigne­ments de cette sit­u­a­tion, pour savoir rebondir. », insiste-elle. Les 16 Jeunes Cham­bres Economiques de la région appar­ti­en­nent à un mou­ve­ment nation­al qui s’est con­stru­it, en France, en péri­ode d’après-guerre. « Nous pou­vons agir sur l’aspect socié­tal, l’aspect économique et l’aspect envi­ron­nemen­tal. Les mem­bres de l’association veu­lent trou­ver ensem­ble le moyen d’aider notre société ». La JCE compte se saisir de cette oppor­tu­nité de crise pour sen­si­bilis­er davan­tage la société et le monde économique à son thème nation­al « Opti­misons nos ressources pour alli­er développe­ment économique et développe­ment durable ».

Ils ne sont pas des sci­en­tifiques, ils ne déti­en­nent pas les moyens de trou­ver l’antidote. Mais ils sont au niveau local, région­al et nation­al un réseau struc­turé et organ­isé. « Nous pou­vons être cette bouf­fée d’air posi­tif dont notre société va avoir grande­ment besoin dans les mois qui suiv­ront le décon­fine­ment ». 

Pro­pos­er des solu­tions inno­vantes pour s’adapter à des prob­lé­ma­tiques par­fois anci­ennes, per­me­t­tre à des per­son­nes qui ont des idées par­fois auda­cieuses de les met­tre en appli­ca­tion grâce à la syn­ergie et l’énergie d’un groupe d’hommes et de femmes quand c’est dif­fi­cile de les faire émerg­er seul, enrichir les pro­jets par des visions de per­son­nes issues de secteurs dif­férents sans bar­rières, voilà les objec­tifs de la Jeune Cham­bre Economique Française et de la fédéra­tion régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui se posi­tion­nent comme un incu­ba­teur de lead­ers citoyens qui « se for­ment indi­vidu­elle­ment pour impacter col­lec­tive­ment ».

Plus d’in­fos : auvergne_rhonealpes@jcef.asso.fr

Les autres infos