Un clus­ter dans un ser­vice de méde­cine à l’hôpital de Tarare

L’hôpital Nord-Ouest de Tarare se trouve dans une situa­tion dif­fi­cile. Le ser­vice com­mu­ni­ca­tion de l’établissement a confir­mé à nos confrères du Progrès l’existence d’un clus­ter au sein de leur service.

Cluster à l’hô­pi­tal nord-ouest de Tarare : une uni­té contaminée

C’est un total de neuf soi­gnants que l’on a diag­nos­ti­qué posi­tifs à la COVID-19. L’établissement n’a pas sou­hai­té com­mu­ni­quer l’identité exacte de l’unité concer­née. En revanche, on sait que sont affec­tés des méde­cins, des infir­mières ain­si que des aides-soignants.

Le pre­mier foyer de conta­mi­na­tion détec­té sur le département

Les pro­fes­sion­nels de san­té affrontent le virus en pre­mière ligne. De fait, des cas posi­tifs sont diag­nos­ti­qués assez régu­liè­re­ment. Depuis le 1er jan­vier, l’hôpital de Tarare a détec­té 24 pro­fes­sion­nels posi­tifs au COVID-19 mais pas de clus­ter. C’est la pre­mière fois que l’on détecte un foyer de contamination.

Un ser­vice à l’arrêt

Compte tenu de la situa­tion, l’établissement a déci­dé d’arrêter les admis­sions pour une semaine au moins, à par­tir de ce mer­cre­di. Nous n’avons pas plus d’informations sur l’organisation de cette uni­té du ser­vice médi­cal. On sait cepen­dant que tous les patients et pro­fes­sion­nels ont fait des tests.

Les autres infos
Les autres infos