Un musée pour Gainsbourg : le jour où il a inau­gu­ré la Fnac de Saint-Étienne

Depuis plus de trente ans, la fille de Serge Gainsbourg prend soin de l’intérieur du musée. Sans tou­cher les objets, le net­toyage est fait. À l’extérieur, la façade de l’hô­tel par­ti­cu­lier du 5 bis, rue de Verneuil, à Paris, est recou­verte de graf­fi­tis, de des­sins et de mes­sages de fans. Chaque mois de nou­veaux mes­sages, tags et mes­sages d’amour sont ins­crits. La mai­son de Serge Gainsbourg est un lieu de pèle­ri­nage pour le fan, le lieu doit ouvrir au public à l’au­tomne 2021 grâce à l’acharnement de Charlotte Gainsbourg.
La fille de l’artiste a un pro­jet d’album post­hume de Lucien, le vrai pré­nom de son père. « Il avait pré­vu de sor­tir un album juste avant sa mort » annonce sa fille.

Gainsbourg à Saint-Etienne le 24 octobre 1990

L’homme à la tête de chou avait fait l’actualité à Saint-Étienne. Le 24 octobre 1990, fans, curieux, pho­to­graphes et jour­na­listes étaient venus dans la gale­rie Dorian pour inau­gu­rer la 34eme Fnac de France. La foule était là et le chan­teur avait joué le jeu des dédi­caces et des petites dis­cu­tions avec le public à Saint-Étienne.

Les autres infos