À quand la réouverture des bars, restaurants et boîtes de nuit ?

Les res­tau­ra­teurs sont inquiets. Depuis de longues semaines, ils ont tiré le rideau. Aucune ren­trée d’argent pour les res­tau­ra­teurs et les bars de Saint-Étienne. Seuls ceux qui ont gar­dé une acti­vi­té de livrai­son conti­nue ont ren­tré des béné­fices. Pour les autres c’est la crise. Quelle est la déci­sion de l’état pour retrou­ver une ville ani­mée par les ter­rasses ? C’est la ques­tion que se pose Cédric, res­tau­ra­teur à Saint-Étienne.

Cédric se demande si les Sté­pha­nois vont res­sor­tir à la fin du décon­fi­ne­ment

« Depuis le 17 mars, je n’ai plus aucun reve­nu. C’est une catas­trophe pour mon chiffre d’affaires et je n’ai pas l’argent pour payer mon per­son­nel ». C’est les yeux humides que Cédric raconte son angoisse. « Depuis les annonces du gou­ver­ne­ment, per­sonne ne touche de salaire chez nous,  On est une petite entre­prise. Je n’avais jamais pré­vu de mettre de l’argent de côté ». Cédric se demande si les Sté­pha­nois vont res­sor­tir à la fin du décon­fi­ne­ment. « Je jour où l’on va rou­vrir, les clients vont-ils venir en masse ? Pas sûr, il y aura la peur de la foule. Et il est nor­mal de se poser la ques­tion d’une deuxième vague ».

J’ai per­du 90% de mon acti­vité, je n’ai plus rien

Le ministre de l’Économie annonce ce ven­dre­di que la déci­sion sur la réou­ver­ture des res­tau­rants, des bars et des dis­co­thèques sera offi­cia­li­sée à la fin du mois de mai. « J’ai per­du 90% de mon acti­vi­té, je n’ai plus rien « lance Eric. Le res­tau­ra­teur de Saint-Étienne attend un fonds de soli­da­ri­té. « Si le gou­ver­ne­ment ne nous aide pas, je ne conti­nue­rai pas ». Bru­no Lemaire a annon­cé qu’un bud­get va être éta­bli pour ce sec­teur. Il va être élar­gi aux entre­prises employant jusqu’à 20 per­sonnes. Une aide va aus­si être appor­tée à l’ensemble des entre­prises. Une aide pas­sant de 5000 à 10 000 euros.

Les autres infos