A45 : Les ligériens sont pessimistes

Un sondage du Progrès montre que les habitants ne croient plus à l’A45.

Le journal a interrogé plus de 1600 personnes et les deux tiers pensent qu’avec les déclarations du gouvernement la semaine dernière sur les restrictions budgétaires, le projet va rester mort. Pourtant le maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne métropole, Gaël Perdriau pense le contraire. Dans son communiqué publié mardi soir il indique qu’Edouard Philippe « annonce un report de la décision finale » mais pas l’abandon. Le premier ministre a reconnu l’intérêt de l’A45 pour le développement de l’économie locale. Le Maire de Saint-Etienne devra faire pression également chez la ministre des transports pour que le chantier de l’A45 débute. Il a rendez-vous avec la ministre Elisabeth Borne le 11 octobre, il sera accompagné du président de la région Laurent Wauquiez et du président du département Bernard Bonne.

Le sondage est disponible dans l’édition du Progrès de ce mercredi 27 septembre.