Audrey Pulvar : dénonces les abus sexuels dans sa famille

Alors que trois des cou­sines d’Audrey Pulvar accusent son père Marc de les avoir sexuel­le­ment agres­sées pen­dant leur enfance, l’ex-jour­na­liste a réagi et leur a adres­sé son soutien.

Grâce à son livre La Familia grande, Camille Kouchner a libé­ré la parole concer­nant l’in­ceste et les vio­lences sexuelles. Trois femmes notam­ment, Karine Mousseau, Barbara Glissant et Valérie Fallourd, ont sur­fé sur la vague et livré leur témoi­gnage dans une tri­bune consul­tée par l’AFP, ce same­di 6 février. Elles viennent en effet de révé­ler avoir été sexuel­le­ment agres­sées par leur oncle, Marc Pulvar, qui était le père de l’ex-journaliste poli­tique Audrey Pulvar.

Un membre de la famille “adu­lé par tous”

Le trio de femmes accuse donc le syn­di­ca­liste mar­ti­ni­quais d’avoir abu­sé d’elles pen­dant leur enfance. “À l’âge de 7 et 10 ans, nos routes ont croi­sé celle d’un homme”, écrivent les cou­sines d’Audrey Pulvar, avant de regret­ter l’image publique que leur bour­reau s’est façon­née, bien loin de la réa­li­té. “On l’encense aujourd’hui encore en Martinique, parce qu’il a été un mili­tant, syn­di­ca­liste, défen­seur des oppri­més”, pré­cisent-elles, avant d’évoquer quel genre de per­sonne il était, selon leurs proches : “C’était l’oncle de la famille, le favo­ri, adu­lé déjà, par tous. Une confiance totale, qui dure encore aujourd’hui de manière post­hume et que nous avons déci­dé de bri­ser, une fois pour toutes”. Leur objec­tif désor­mais est d’en “finir avec cette héroï­sa­tion du per­son­nage, ne plus jamais lui rendre un quel­conque hom­mage à l’avenir et désor­mais pen­ser à lui comme il le mérite : Marc Pulvar, alias Loulou pour les intimes, était un pré­da­teur sexuel”.

Source : AFP et 6media.

Les autres infos