Audrey Pulvar : dénonces les abus sexuels dans sa famille

Alors que trois des cousines d’Audrey Pulvar accusent son père Marc de les avoir sexuellement agressées pendant leur enfance, l’ex-journaliste a réagi et leur a adressé son soutien.

Grâce à son livre La Familia grande, Camille Kouchner a libéré la parole concernant l’inceste et les violences sexuelles. Trois femmes notamment, Karine Mousseau, Barbara Glissant et Valérie Fallourd, ont surfé sur la vague et livré leur témoignage dans une tribune consultée par l’AFP, ce samedi 6 février. Elles viennent en effet de révéler avoir été sexuellement agressées par leur oncle, Marc Pulvar, qui était le père de l’ex-journaliste politique Audrey Pulvar.

Un membre de la famille “adulé par tous”

Le trio de femmes accuse donc le syndicaliste martiniquais d’avoir abusé d’elles pendant leur enfance. “À l’âge de 7 et 10 ans, nos routes ont croisé celle d’un homme”, écrivent les cousines d’Audrey Pulvar, avant de regretter l’image publique que leur bourreau s’est façonnée, bien loin de la réalité. “On l’encense aujourd’hui encore en Martinique, parce qu’il a été un militant, syndicaliste, défenseur des opprimés”, précisent-elles, avant d’évoquer quel genre de personne il était, selon leurs proches : “C’était l’oncle de la famille, le favori, adulé déjà, par tous. Une confiance totale, qui dure encore aujourd’hui de manière posthume et que nous avons décidé de briser, une fois pour toutes”. Leur objectif désormais est d’en “finir avec cette héroïsation du personnage, ne plus jamais lui rendre un quelconque hommage à l’avenir et désormais penser à lui comme il le mérite : Marc Pulvar, alias Loulou pour les intimes, était un prédateur sexuel”.

Source : AFP et 6media.

Les autres infos
Les autres infos