Covid-19 : quel est l’avenir des salles de sport ?

La salle de sport manque aux abonnés. Elle est aussi essentielle pour ceux qui souffrent de maladies chroniques, ou d’affections de longue durée. Il en est de même pour les piscines fermées au public. Ces fermetures peuvent avoir un rôle négatif pour les plus fragiles.

On parle souvent de la fermeture des bars, des restaurants et des boutiques et du milieu de la culture, mais un sondage rappelle que les Français veulent rapidement renouer avec le sport. « 62% des personnes interrogées pour ce baromètre Ipsos jugent ainsi que la reprise des activités sportives leur est indispensable ».

Cette crise sanitaire montre l’importance pour les Français de se dépasser. Au micro d’Europe 1, le docteur Roland Krzentowski explique : « Les seuls adhérents qu’on peut accueillir en salle en ce moment, ce sont les adhérents qui ont une maladie chronique, qui ont une affection longue durée. Or, ces patients, diabétiques, hypertendus ou avec un problème cardiovasculaire, ont vu leur pathologie s’aggraver lorsqu’ils ont été confinés ».

 

Le masque spécifique pour la réouverture des salles est prêt

Après plusieurs tests du masque, la commercialisation est imminente. La fabrication a déjà commencé. Il serait vendu en magasin dès le 24 février sur le site Salomon et le 7 mars en magasin. Ces masques seront lavables et utilisables 18 fois pour faire du sport. Le prix unitaire sera de 18 euros. Derrière, la réouverture des salles de sport pourrait se faire rapidement. La ministre des Sports, Roxana Maracineau demande une accélération des ouvertures des salles de sport.

Mais elle explique que l’arrivée du masque sportif et la réouverture des salles sont deux facteurs d’une équation composée de plusieurs inconnues. Sur le papier, avec ces masques, les salles peuvent ouvrir. Le gouvernement travaille sur la mise en place de QR codes à l’entrée des restaurants, des bars et des salles de sport dans les semaines à venir. Une option qui suscite des réactions mitigées chez les principaux concernés. Mais les solutions données sont les conditions du gouvernement pour rapidement ouvrir les lieux pour les sportifs.

Les autres infos
Les autres infos