Covid-19 : quel est l’avenir des salles de sport ?

La salle de sport manque aux abon­nés. Elle est aus­si essen­tielle pour ceux qui souffrent de mala­dies chro­niques, ou d’affections de longue durée. Il en est de même pour les pis­cines fer­mées au public. Ces fer­me­tures peuvent avoir un rôle néga­tif pour les plus fragiles.

On parle sou­vent de la fer­me­ture des bars, des res­tau­rants et des bou­tiques et du milieu de la culture, mais un son­dage rap­pelle que les Français veulent rapi­de­ment renouer avec le sport. « 62% des per­sonnes inter­ro­gées pour ce baro­mètre Ipsos jugent ain­si que la reprise des acti­vi­tés spor­tives leur est indispensable ».

Cette crise sani­taire montre l’importance pour les Français de se dépas­ser. Au micro d’Europe 1, le doc­teur Roland Krzentowski explique : « Les seuls adhé­rents qu’on peut accueillir en salle en ce moment, ce sont les adhé­rents qui ont une mala­die chro­nique, qui ont une affec­tion longue durée. Or, ces patients, dia­bé­tiques, hyper­ten­dus ou avec un pro­blème car­dio­vas­cu­laire, ont vu leur patho­lo­gie s’ag­gra­ver lors­qu’ils ont été confinés ».

 

Le masque spé­ci­fique pour la réou­ver­ture des salles est prêt

Après plu­sieurs tests du masque, la com­mer­cia­li­sa­tion est immi­nente. La fabri­ca­tion a déjà com­men­cé. Il serait ven­du en maga­sin dès le 24 février sur le site Salomon et le 7 mars en maga­sin. Ces masques seront lavables et uti­li­sables 18 fois pour faire du sport. Le prix uni­taire sera de 18 euros. Derrière, la réou­ver­ture des salles de sport pour­rait se faire rapi­de­ment. La ministre des Sports, Roxana Maracineau demande une accé­lé­ra­tion des ouver­tures des salles de sport.

Mais elle explique que l’arrivée du masque spor­tif et la réou­ver­ture des salles sont deux fac­teurs d’une équa­tion com­po­sée de plu­sieurs incon­nues. Sur le papier, avec ces masques, les salles peuvent ouvrir. Le gou­ver­ne­ment tra­vaille sur la mise en place de QR codes à l’en­trée des res­tau­rants, des bars et des salles de sport dans les semaines à venir. Une option qui sus­cite des réac­tions miti­gées chez les prin­ci­paux concer­nés. Mais les solu­tions don­nées sont les condi­tions du gou­ver­ne­ment pour rapi­de­ment ouvrir les lieux pour les sportifs.

Les autres infos