Des fusils semi-automatiques interdits retrouvés dans la Loire

ban_djsnake

Une femme d’une trentaine d’années conservait, dans sa caravane, une collection impressionnante d’armes dont des semi-automatiques. Elle a stocké le trésor de guerre dans sa caravane à Mornand-en-Forez.

On y a retrouvé de nombreuses armes interdites. Un fusil à pompe Winchester, des fusils de chasse, un long rifle semi-automatique, des chargeurs, et plus de 150 cartouches.

Ce genre de matériel est interdit de possession sans autorisation. Ce sont en général la police ou l’armée qui gèrent ce genre d’armes. Mais en aucun cas des particuliers.

Ce sont des équipements très dangereux.  Si, aux États-Unis, les armes sont autorisées, en France, elles sont interdite ou autorisées, mais sous des autorisations très particulières. La femme se dit collectionneuse, mais elle ne dira pas vraiment où elle les a trouvés.

Pour acquérir et détenir une arme de catégorie B (certaines armes de poing et d’épaule) destinée au tir sportif, vous devez demander une autorisation. Elle est accordée pour 5 ans maximum, sous conditions. La demande de renouvellement doit être déposée au plus tard 3 mois avant la date de fin de l’autorisation.

La femme se dit collectionneuse et achète les armes dans les brocantes. Sauf que le genre de matériel qu’elle possède ne se trouve pas dans les brocantes. Elle n’en dira pas plus au juge. Elle prend 3 mois de prison avec sursis. Et bien sûr, les armes sont saisies.

Image d’illustration