Gaël Perdriau s’exprime devant plus de 3000 musulmans



Le maire de Saint-Eti­enne était ven­dre­di matin à la grande mosquée de Saint-Eti­enne pour apporter son entier sou­tien. De très nom­breux fidèles étaient venus pour écouter le prêche de l’imam stéphanois, Mohammed Ba. L’édifice était plein. Cer­tains étaient rassem­blés devant les portes et autour du bâti­ment religieux.

Avant le prêche, Gaël Per­dri­au, maire de Saint-Eti­enne est venu sur l’invitation de Lar­bi Marchiche, le recteur de la grande mosquée. « Si j’ai souhaité être par­mi vous, c’est pour témoign­er de ma sol­i­dar­ité envers la com­mu­nauté musul­mane de Saint-Eti­enne » indique la maire. « Nous devons com­bat­tre ces lâch­es, qui, à l’abri de théories fumeuses d’où ne tran­spirent que la haine et l’ignorance, croient pou­voir frap­per impuné­ment nos com­pa­tri­otes de con­fes­sion musul­mane ».

Son inter­ven­tion est là pour soutenir les fidèles après l’attentat per­pétré à Bay­onne le 28 octo­bre dernier. « Nous devons faire le choix de la lib­erté, de l’égalité, de la fra­ter­nité… Le choix des principes human­istes de notre République, celui de la France qui donne son aide, son sou­tien, sa pro­tec­tion à tous et qui porte son idéal de jus­tice avec fierté » pour­suit le maire de Saint-Eti­enne. Il con­clut par cette phrase : « A Saint-Eti­enne, je ne con­nais qu’une com­mu­nauté : la com­mu­nauté stéphanoise ». Sous les aplatisse­ments de la foule.



Les autres infos