Il passe 60 000 appels malveillants en 4 mois

L’homme a 38 ans et a passé ses appels dans la Loire et dans toute la France.

Il collectionne les records. Avec déjà 24 condamnations à son casier, cet habitant de Saint-Marin-d’Estréaux n’en est pas à son coup d’essai. Il avait déjà harcelé des femmes au téléphone, par SMS. Messages pornographiques, exhibition sexuelle, une ribambelle de mauvaises actions qui lui a valu des séjours en prison.

L’accusé, en prison il peut avoir un téléphone très rapidement.

Ce sont des faits similaires qui l’ont amené devant le tribunal correctionnel de Roanne, mercredi.

Cette personne n’arrête jamais, et n’a pas perdu son temps. Depuis sa sortie de prison le 10 juillet 2017, il a passé près de 60 000 appels téléphoniques ou SMS, avec photos à caractère pornographique, à des femmes de toute la France, dont certaines dans la Loire. Sur ce total d’appels et de messages, près de 1642 étaient destinés à un même numéro.

Plusieurs de ses contacts téléphoniques sont des mineurs. Me Hugues Roumeau, son avocat, précise que son client est atteint de schizophrénie paranoïde.

Le président du tribunal correctionnel de Roanne, Me Yves Dubuy a dû renvoyer l’affaire à la date du 22 décembre afin de réaliser une expertise psychiatrique qui permettra de juger plus justement l’homme.

La question de son maintien en prison est également posée. Car, comme l’annonce l’accusé, en prison il peut avoir un téléphone très rapidement.

Vous aimerez lire aussi