la preuve impa­rable des dif­fi­cul­tés de Loïc Perrin

Le capi­taine de l’ASSE Loïc Perrin, cri­ti­qué depuis le début de la sai­son, est beau­coup moins tran­chant dans les duels en com­pa­rai­son de l’exercice écoulé.

Loïc Perrin fait-il la sai­son de trop à l’ASSE. Certainement pas, le capi­taine des Verts étant tou­jours un tau­lier du ves­tiaire sté­pha­nois et un joueur d’expérience sur qui les plus jeunes peuvent comp­ter pour peau­fi­ner la for­ma­tion au plus haut niveau.

A contra­rio, Perrin semble moins tran­chant depuis le début de la sai­son. Les chiffres le prouvent. Joueur de Ligue 1 ayant rem­por­té le plus de duels lors de l’exercice écou­lé, le défen­seur cen­tral des Verts occupe en effet à la trêve la 89e place de ce même clas­se­ment mené par Opta. Il culmine ain­si à 56,3% de duels gagnés après 9 jour­nées de cham­pion­nat, quand il pla­fon­nait à 69,5% l’année dernière.

La bonne nou­velle pour les Verts, c’est que son com­père de la char­nière sté­pha­noise Neven Subotic occupe une très sédui­sante 4e place (73,7%), der­rière le Dijonnais Runar Alex Runarsson (90,9%), le Toulousain Steven Fortes (78,6%)… et le Nantais Matt Miazga (74,7%).



Les autres infos