La sanction est tombée pour les contrôleurs de la Stas

C’est une nouvelle qui rassure la CGT. Les 2 agents de la Stas qui avaient retiré leurs visières de protection en raison de formation de buée ont écopé de 6 jours de mise à pied seulement. La CGT avait peur que la Stas décide de licencier les deux hommes. La médiatisation de l’affaire a fait réfléchir la direction de la Stas.

A lire aussi : Disparition dans le Pilat

Pas de licenciement ou de rétroaction comme il était question. Les deux hommes avaient fait valoir qu’il était impossible de travailler avec une visière pleine de buée. L’un d’entre eux avait même prévenu sa direction qu’il avait cherché un produit anti-buée sans l’avoir trouvé.

A lire aussi : Loire : 4 trucs sur le sexe pour mieux s’épanouir après le confinement 

A lire aussi : On a la date d’ouverture de STEEL… Il ouvrira le…

A lire aussi : Les dates des soldes dans la Loire

A lire aussi : Piscines dans la Loire : pas de réouverture tout de suite