La sanc­tion est tom­bée pour les contrô­leurs de la Stas

C’est une nou­velle qui ras­sure la CGT. Les 2 agents de la Stas qui avaient reti­ré leurs visières de pro­tec­tion en rai­son de for­ma­tion de buée ont éco­pé de 6 jours de mise à pied seule­ment. La CGT avait peur que la Stas décide de licen­cier les deux hommes. La média­ti­sa­tion de l’affaire a fait réflé­chir la direc­tion de la Stas. 

A lire aus­si : Disparition dans le Pilat

Pas de licen­cie­ment ou de rétro­ac­tion comme il était ques­tion. Les deux hommes avaient fait valoir qu’il était impos­sible de tra­vailler avec une visière pleine de buée. L’un d’entre eux avait même pré­ve­nu sa direc­tion qu’il avait cher­ché un pro­duit anti-buée sans l’avoir trouvé.

A lire aus­si : Loire : 4 trucs sur le sexe pour mieux s’épanouir après le confinement 

A lire aus­si : On a la date d’ouverture de STEEL… Il ouvri­ra le…

A lire aus­si : Les dates des soldes dans la Loire

A lire aus­si : Piscines dans la Loire : pas de réou­ver­ture tout de suite 

Les autres infos