Le chan­teur Patrick Juvet est mort à l’âge de 70 ans

Le chan­teur suisse Patrick Juvet est mort à l’âge de 70 ans, selon son agent qui s’est confié à l’AFP. Le chan­teur était connu pour son tube des années 1970 Où sont les femmes, mais aus­si pour Lady night.

 

Célèbre dans le monde entier grâce à ses tubes dis­co Où sont les femmes ?(1977) et I Love America (1978), Patrick Juvet a connu tous les excès du métier : l’argent à ne plus savoir qu’en faire, les fans en délire, l’al­cool, la drogue et une tra­ver­sée, ter­rible, du désert. le genre durant laquelle les mai­sons de disques pré­tendent ne plus vous connaître.

 

“Dès que je suis sur scène, dès que je vois les gens et l’a­mour qu’on par­tage… Je pour­rais res­ter quatre heures”

 

Sur TF1 il expli­quait “Dans ma tête j’ai tou­jours 20 ans. Dans le miroir… Le pire, c’est que je me suis fait opé­rer des yeux pour ne plus por­ter de lunettes. Le pre­mier jour, ma pire angoisse, c’é­tait de voir ma gueule. Je me suis dit, mais c’est pas vrai. Je ne me voyais pas comme ça puisque je me voyais tou­jours trouble.”

 

Après avoir par­ti­ci­pé à la croi­sière Âge tendre et tête de bois, Patrick Juvet chan­te­ra tout l’é­té dans les fêtes de vil­lage. Il ne cache pas qu’il rechigne par­fois à sor­tir de chez lui pour devoir chan­ter encore les quelques titres qui l’ont ren­du célèbre, ses chan­sons dis­co comme Le lun­di au soleil qu’il avait écrite pour Claude François. Il y a de la las­si­tude, certes, mais il pro­met que tant qu’on le lui deman­de­ra, il vien­dra les chan­ter, ces chan­sons. Parce que la magie opère : “Dès que je suis sur scène, dès que je vois les gens et l’a­mour qu’on par­tage… Je pour­rais res­ter quatre heures”, raconte Patrick Juvet, les yeux pétillants : “Qu’est-ce que j’ai fait dans une vie pré­cé­dente pour rece­voir ce cadeau. Parce que c’est un cadeau.”

 

Les autres infos