Les derniers détails du plan gouvernemental pour les Ligériens

Avant son inter­ven­tion mar­di à l’As­sem­blée natio­nale et le vote des dépu­tés qui sui­vra sur le plan de décon­fi­ne­ment, Edouard Phi­lippe va ren­con­trer lun­di Emma­nuel Macron, Oli­ver Véran et Jean Cas­tex, afin de rendre les ultimes arbi­trages sur l’a­près 11 mai. En cou­lisses, un conseiller l’af­firme, ce qui sera annon­cé mar­di sera du « très très lourd ». 

Alors qu’É­douard Phi­lippe pré­sen­te­ra le plan de décon­fi­ne­ment mar­di a l’As­sem­blée natio­nale, tout n’est pas encore réglé. Le Pre­mier ministre, Emma­nuel Macron, Oli­vier Véran et le « Mon­sieur décon­fi­ne­ment » Jean Cas­tex vont se retrou­ver lon­gue­ment à l’É­ly­sée ce lun­di pour déci­der ensemble des der­niers arbi­trages pour l’a­près 11 mai. Com­ment dis­tri­buer les masques ? Quelle poli­tique de tests ? Com­ment iso­ler les malades ? Com­ment orga­ni­ser la reprise des écoles et des trans­ports ? Tout doit être pas­sé en revue et bou­clé

A lire aus­si : À quand la réou­ver­ture des bars, res­tau­rants et boîtes de nuit dans la Loire ?

Un vote qui pose question pour certains députés LREM

Le Pre­mier ministre a pas­sé le week-end à échan­ger avec ses ministres sur les dif­fé­rents sujets. « C’est très très lourd, c’est un plan à 360 degrés », affirme en cou­lisses un conseiller. Du « très lourd », qui a de quoi embar­ras­ser jus­qu’à une par­tie de la majo­ri­té qui devra voter dès mar­di sur le pro­jet… mais qui ne pour­ra plus débattre sur l’ap­pli­ca­tion de tra­cking « Stop­Co­vid », comme cela était pré­vu il y a encore quelques jours. 

Les députés mardi, les élus locaux mercredi

La date du scru­tin est aus­si dénon­cée par de plu­sieurs membres de l’op­po­si­tion au Palais Bour­bon, allant du pré­sident du groupe LFI Jean-Luc Mélen­chon à celui des Répu­bli­cains Damien Abad. Car, si le vote est orga­ni­sé juste après le dis­cours d’E­douard Phi­lippe, les dépu­tés n’au­ront pas le temps d’exa­mi­ner toutes les mesures avant de se posi­tion­ner, plaident-ils.

Aus­si, le vote pré­cé­de­ra la pré­sen­ta­tion mer­cre­di du plan de décon­fi­ne­ment aux asso­cia­tions d’élus locaux et aux par­te­naires sociaux. Un timing modi­fié puisque, ini­tia­le­ment, cette pré­sen­ta­tion devait se dérou­ler ce lun­di.

L’ob­jec­tif sera de pré­pa­rer la mise en place du décon­fi­ne­ment au niveau local : l’urgence ne s’arrêtera pas à la décla­ra­tion d’E­douard Phi­lippe mar­di. « On a que dix jours pour tout mettre en place », recon­naît un conseiller.

Arthur BA

A lire aus­si : Loire : amour, sexe et confi­ne­ment

Les autres infos