Les horo­da­teurs abîmés

Les horo­da­teurs abîmés

« C’est bien fait, on est des vaches à lait » nous lance un conduc­teur du Crêt de Roc. Nous nous sommes ren­dus aujourd’hui dans ce quar­tier et le mot est faible pour dire que les chauf­feurs en ont ras le bol. La grande par­tie des horo­da­teurs sont abî­més avec de la mousse poly­uré­thane expan­sive qui sert habi­tuel­le­ment à iso­ler les murs et plafonds.

La mousse a été glis­sée dans le mon­nayeur et dans le lec­teur de carte ban­caire. Parfois une affiche indique que la mai­rie n’a aucun argu­ment pour le sta­tion­ne­ment payant du quar­tier. La mai­rie a tout de suite por­té plainte contre X.

Les autres infos