Les suites de la bagarre entre le FC Saint-Etienne et le CO de La Rivière

Les deux joueurs sont sor­tis de l’hôpital, c’est le FC Saint-Eti­enne qui l’annonce sur Twit­ter.

Corentin ressort avec un trau­ma­tisme crânien et Thérence avec une frac­ture de la pom­mette. L’équipe 1 du FC Saint-Eti­enne était menée 4 à 2 à la 80eme minute. Des insultes ont été proférées à l’encontre de l’arbitre par les joueurs advers­es d’après Frédéric Ollagnon, le prési­dent du FC Saint-Eti­enne. L’arbitre a dû sif­fler la fin du match. C’est là que des spec­ta­teurs ont envahi le ter­rain. Deux garçons d’une ving­taine d’années ont été pris à par­tie et frap­pés au sol par des dizaines d’hommes.

D’autre joueurs ont été vio­len­tés, moins vio­lem­ment, mais assez pour que des plaintes soient envis­agées. Du côté du Club Omnis­ports de La Riv­ière, c’est aus­si la con­ster­na­tion. Des sanc­tions sont prévues et une réu­nion est prévue ce jeu­di.

Com­mu­niqué du FC Saint-Eti­enne:
Des évène­ments d’un car­ac­tère gravis­sime se sont déroulés lors de la ren­con­tre  opposant notre équipe Séniors du FC St Eti­enne à l’équipe de La Riv­ière sur le stade de Méons cette après-midi.
A la 80e minute alors que le FC menait 4 à 2 l’Arbitre de la ren­con­tre a décidé d’arrêter le match suite à des men­aces venant du banc de touche de La Riv­ière. Suite à cette inter­rup­tion, des joueurs et des dirigeants de la Riv­ière accom­pa­g­nés de pseu­do sup­por­t­eurs  s’en sont pris vio­lem­ment à nos joueurs ain­si qu’à nos dirigeants et coach­es.
Suite à cette agres­sion nous avons de nom­breux joueurs blessés dont 2 dans un état inquié­tant qui sont tou­jours en obser­va­tion à l’hôpital.
Ce n’est pas ma con­cep­tion du foot­ball et je peux assur­er à tous les licen­ciés du FC St Eti­enne ain­si qu’aux véri­ta­bles amoureux du foot­ball que les choses n’en res­teront pas là…
Tous le FC St Eti­enne apporte son sou­tien à Thérence et Corentin tou­jours hos­pi­tal­isés, ain­si qu’à tout le groupe seniors, joueurs coach­es et dirigeant, trau­ma­tisés par ces évène­ments qui ne rien à faire sur un ter­rain de foot­ball.
Le Prési­dent
Frédéric Ollagnon
Les autres infos