Les nouvelles mesures depuis ce week-end de la Ville de Saint-Etienne

0 Partages

Depuis ce week-end, Gaël Perdriau a pris la décision d’élargir l’accueil, en crèches et écoles élémentaires, des enfants de personnel soignant (personnel travaillant en établissements de santé publics/privés, en établissements médico-sociaux, professionnels de santé et médico-sociaux de la ville)

pour les parents soignants à Saint-Etienne mais dont les enfants sont scolarisés dans une autre commune que Saint-Etienne.

Rappelons que cet accueil se fait désormais 7 jours sur 7, sur présentation de la carte professionnelle de santé ou d’une fiche de paie avec mention de l’établissement employeur. Pour toute demande d’information/d’inscription, il convient de contacter la plateforme téléphonique de la mairie, Saint-Etienne Bonjour au 04 77 48 77 48.

Les marchés forains sur l’espace public n’accueillent désormais que des étalages alimentaires. Ils ont été réorganisés et modifiés pour augmenter les espaces entre les différents stands. Pour les marchés de week-end, ces derniers seront étendus sur l’espace public pour que dans tous les cas et de manière inflexible, soit respectée une distance appropriée d’un mètre entre chaque personne. Des arrêtés ont été pris en ce sens par monsieur le maire. Une surveillance accrue du respect des mesures barrières par les commerçants (affichage, limitation du nombre de clients, matérialisation des distances) et les clients eux-mêmes est mise en place. 

A titre d’exemple le marché de Carnot demain dimanche comprendra 45 forains abonnés uniquement en alimentaire dans un espace qui habituellement en accueillait 180.

La ville de Saint-Etienne a assuré ce matin, en lien avec l’Ordre des médecins et celui des infirmiers, la distribution de 8000 masques pour les médecins et infirmiers stéphanois, ainsi que du gel hydroalcoolique toujours pour les infirmiers. 

Nous devons porter toute notre attention au personnel soignant, tout le personnel soignant. Ils sont en première ligne dans le combat que nous menons ensemble face au Covid-19, a rappelé Gaël Perdriau, comme nous le faisons pour nos agents municipaux et métropolitains (collecte des déchets, cantonniers, personnel soignant dans les EHPAD, policiers municipaux, agents administratifs, état civil, eau et assainissement, livraison des repas à domicile, ) qui assurent la continuité du service public et du service à nos concitoyens. Je veux ici à nouveau les remercier pour leur professionnalisme et leur engagement. Ils peuvent compter sur ma détermination à être à leurs côtés.”

La ville de Saint-Etienne a également réussi à fournir 250 masques et du gel hydroalcoolique pour les associations et structures telles que la banque alimentaire, le Secours populaire, la Croix-Rouge, les Restos du cœur 

Autre bonne nouvelle, les Pompiers Humanitaires Français, association nationale dont le siège est à Saint-Etienne, viendront, dès lundi, renforcer les équipes de bénévoles notamment des Restos du cœur pour la distribution alimentaire.

  • La ville de Saint-Etienne rappelle à toutes les personnes âgées, isolées, fragiles, handicapées ainsi qu’à leurs proches, qui peuvent le faire pour elles,  de ne pas hésiter à s’inscrire sur le registre municipal en appelant la mairie via Saint-Etienne Bonjour au 04 77 48 77 48. Elles pourront ainsi bénéficier d’un suivi quotidien et de l’aide nécessaire dans cette période de crise sanitaire, comme cela se fait également par exemple en période de pleine canicule. Le portage de repas effectué par la ville de Saint-Etienne peut alors être une solution adaptée à la situation. Dans tous les cas, ne pas hésiter à contacter Saint-Etienne Bonjour au 04 77 48 77 48.

Enfin, Gaël Perdriau rappelle que “du respect rigoureux des règles de confinement dépend l’issue plus ou moins rapide de la crise sanitaire. Une issue qui est synonyme de vies sauvées. Il s’agit d’un geste responsable et osons le dire citoyen. Nous ne pouvons plus tolérer des comportements déviants, trop souvent assimilables à des bravades idiotes qui conduisent certains à faire fi du respect des règles de confinement et des gestes barrières. C’est la raison pour laquelle, conformément aux dernières dispositions gouvernementales, la police municipale est désormais habilitée à mener toutes les opérations de vérification et de verbalisation en cas de non-respect des règles liées au confinement. Notre police se montrera inflexible et j’ai exigé d’elle la plus grande sévérité dans l’application des directives gouvernementales. J’ai conscience des sacrifices qui vous sont demandés. Cependant, dans la situation actuelle, ils sont peu de chose lorsqu’ils permettent de sauver des vies à commencer par celles de nos proches”.

Les autres infos