Loire & Covid-19 : une situation intenable si la situation change

Loire & Covid-19 : une situation intenable si rien ne change 

Gagner du temps, voilà ce que souhaite le gouvernement. Dans la Loire, on a évité un reconfinement comme dans l’ensemble du pays. Jean Castex n’a pas annoncé, vendredi 29 janvier, au terme d’un conseil de défense sanitaire, le reconfinement auquel tout le monde s’attendait. Olivier Veran n’a pas souhaité une solution radicale afin de ne pas bloquer les commerçants. « On souffre déjà du couvre-feu à 18h en centre-ville de Saint-Étienne. »

« Le gouvernement tente de repousser au maximum la solution la plus radicale, consistant à mettre le pays de nouveau à l’arrêt. Il n’est cependant pas en mesure d’exclure ce scénario »

Alors, un reconfinement pour bientôt ? Pas d’artillerie lourde pour le moment au vu des échanges sur les réseaux sociaux des Français. Antoine Mallet, spécialiste du digital pour AC Consulting, explique que Olivier Véran surveille la France sur internet et jauge les commentaires. Les Stéphanois sont assez virulents sur les décisions du gouvernement. On peut lire sur Facebook : « pas question de rester enfermé à la maison après ce qu’on a enduré les derniers mois. Le gouvernement tente de repousser au maximum la solution la plus radicale, consistant à mettre le pays de nouveau à l’arrêt. Il n’est cependant pas en mesure d’exclure ce scénario. On veut vivre et le monde économique aussi ».

Une situation difficile, voire intenable pour Emmanuel Macron

Au Gouvernement, tout était fait en amont pour éviter la saturation des services d’urgence. C’est d’ailleurs pour éviter ce scénario qu’une grande partie du corps médical jugeait ces derniers jours inévitable et imminent un strict reconfinement. Et pourtant non. Une situation difficile, voire intenable pour Emmanuel Macron. Ce dernier ne pense-t-il pas à se faire réélire en 2022 ? une aggravation de la situation sanitaire serait terrible.
L’acceptabilité des mesures de privation de liberté a fortement chuté, faisant craindre des mouvements de désobéissance civile ou des accès de révolte.
Si l’épidémie ne flambe pas au cours des prochains jours, une petite chance existe d’éviter un reconfinement dur. Habitants de la Loire, débattez du sujet sur notre page Facebook.

Les autres infos
Les autres infos