Loire : quand les salons de coif­fure vont-ils pou­voir rouvrir ?

Le gou­ver­ne­ment va l’annoncer cette semaine. Plusieurs com­merces dits “non essen­tiels” pour­raient rou­vrir pro­chai­ne­ment, afin de sau­ver les meubles dans la Loire. Une situa­tion com­plexe pour les coif­feurs de Saint-Etienne et d’ailleurs.

Des com­mer­çants Stéphanois et Roannais plaident pour des réou­ver­tures anti­ci­pées, avec, en ligne de mire, le pro­chain Black Friday du ven­dre­di 27 novembre. Les salons de coif­fure seront-ils concernés ?

Cécile de Ménibus a reçu le coif­feur Franck Provost sur Sud Radio. L’homme d’affaires y a décla­ré : « Quand j’ai ren­con­tré le ministre Bruno le Maire, je lui ai dit que le mois de décembre était cru­cial pour la pro­fes­sion et qu’il était indis­pen­sable de rou­vrir au mois de décembre sinon ce serait catas­tro­phique ». Surtout, il ne com­prend pas pour­quoi les salons sont visés par les mesures de res­tric­tions, alors que « l’hy­giène est remar­quable et même féli­ci­tée ». Pour lui, aucun clus­ter n’a été consta­té dans ce sec­teur et per­sonne n’a été malade, le res­pect des normes sani­taires était méti­cu­leux. « On n’est pas très contents parce qu’on a res­pec­té à fond le pro­to­cole ». Sur les aides de com­pen­sa­tion pré­vues par l’État, il répond : « On nous pro­met beau­coup de choses ».

Les autres infos