Madonna et Maluma font monter la fièvre avec “Medellin”

Comme promis, Madonna et Maluma ont interprété leur duo “Medellin” pour la première fois en live lors des Billboard Music Awards, qui se tenaient hier soir à Las Vegas. Une prestation enflammée où la star a dévoilé les identités de “Madame X” à travers des hologrammes. Regardez !

« One two, cha cha cha ! ». Un parfum d’Amérique latine flottait hier soir à la MGM Grand Garden Arena de Las Vegas, où tout le gratin de l’industrie de la musique s’est réuni à l’occasion des Billboard Music Awards. Une édition 2019 animée par Kelly Clarkson qui a consacré Drake, vainqueur de la soirée avec 12 prix et un record à la clé, mais aussi BTS, Ariana Grande, Beyoncé et Jay-Z ou Maroon 5. Avec un total de 57 catégories, déclinées selon les genres musicaux, il y avait l’embarras du choix ! In fine, ce sont les prestations live ayant rythmé la cérémonie qui ont accaparé l’attention médiatique. Entre l’ouverture féerique orchestrée par Taylor Swift et Brendon Urie avec “ME!”, la résurrection des Jonas Brothers, le medley proposé par Mariah Carey avant de recevoir l’Icon Award, l’événement se jouait sur scène et non au palmarès. Une invitée de marque a notamment signé son grand retour après plusieurs années d’absence : Madonna !

“Ven conmigo, let’s take a trip”

Dans un petit mois, la superstar américaine dévoilera au monde entier son nouvel album “Madame X”. Et les fans ont pu en découvrir un aperçu lors des Billboard Music Awards, à qui la chanteuse a offert la primeur de son nouveau single “Medellin”, duo sensuel partagé avec l’artiste colombien Maluma. « Madame X prépare quelque chose de très spécial pour les BBMAs » avait-elle promis à la veille de la cérémonie. Verdict ? Madonna n’a pas menti. Habituée à proposer des shows spectaculaires à la hauteur de sa légende, l’interprète de “I Rise” a téléporté les spectateurs dans le futur en conviant sur scène une armée d’hologrammes, chaque double représentant une facette de la personnalité de Madame X, alter-ego qu’elle décrit comme « un agent secret qui voyage à travers le monde, qui change d’identité et se bat pour la liberté ».

Allongée au sol, cache-oeil de pirate en place, Madonna a d’abord entonné son morceau dans un décor de forêt face à des images de la nature qui s’éveille, avant d’esquisser quelques pas avec ses projections d’elle-même. Ensorcelé par ces visions, Maluma a été rejoint par la vraie Madonna pour un cha-cha endiablé dans un salon d’inspiration cubaine où transpirait l’allégresse. Debout sur une table, Madonna s’est déhanchée face à un Maluma ivre d’amour, libre comme jamais. Les deux artistes ont alors été répandre la fièvre sur une scène avancée avec une troupe de danseurs pour un final collé-serré. Chaud devant !

Regardez Madonna et Maluma chanter “Medellin” :