Madonna : un nouvel album

En cou­ver­ture du Vogue Italia, Madon­na a accordé une longue inter­view au mag­a­zine dans lequel elle explique son exil au Por­tu­gal, avant de con­firmer la sor­tie d’un album pour cette année. Au pas­sage, l’artiste en a prof­ité pour tacler la nou­velle généra­tion d’artistes.

La semaine prochaine, Madon­na fêtera ses 60 ans. Et si sa car­rière reste moins flam­boy­ante qu’il y a vingt ans, com­mer­ciale­ment par­lant, la star reste tou­jours une icône musi­cale intem­porelle, tou­jours aus­si influ­ente et pop­u­laire. Actuelle­ment en cou­ver­ture de Vogue Italia, la Reine de la pop a con­fir­mé la sor­tie d’un nou­v­el album cette année. Le suc­cesseur de “Rebel Heart” a été conçu à Lis­bonne, là où elle s’est instal­lée avec sa famille suite à la fin de sa dernière tournée. Pour l’oc­ca­sion, Madon­na a retrou­vé son pro­duc­teur fétiche Mir­wais, à qui l’on doit les énormes suc­cès de “Music” (2000) ou “Con­fes­sions on a Dance­floor” (2005). Un pre­mier sin­gle inti­t­ulé “Beau­ti­ful Game” a même été teasé en mai dernier, sans que la Madone ne donne plus d’ex­pli­ca­tions.

“Tout le monde sonne pareil”

Habituée des provo­ca­tions, la chanteuse qui n’a pas la langue dans sa poche en a prof­ité pour tacler la jeune généra­tion d’artistes. Si elle ne pointe directe­ment per­son­ne du doigt, Madon­na se fait très dure et affirme que son nou­veau pro­jet « sera un bel anti­dote face à l’in­dus­trie musi­cale actuelle où tout est devenu si banal » avant de regret­ter que « sur chaque chan­son, il y a 20 invités ». Pire, elle estime que « tout le monde sonne pareil ». Pas sûr que les artistes qui ten­tent de renou­vel­er la pop aujour­d’hui, dont cer­tains se dis­ent forte­ment influ­encés par la diva, appré­cient ce point de vue. Quoi qu’il en soit, Madon­na compte bien prou­ver à tout le monde qui est la reine de la pop. Et son nou­v­el album sera cer­taine­ment une nou­velle façon de le démon­tr­er.

La musique tra­di­tion­nelle por­tu­gaise sera d’ailleurs la source pre­mière d’in­spi­ra­tion pour ce qua­torz­ième album, atten­du avant la fin de l’an­née : « J’ai ren­con­tré tout un tas de musi­ciens incroy­ables, et j’ai fini par tra­vailler avec eux sur mon nou­veau disque. Lis­bonne a influ­encé ma musique et mon tra­vail » con­fie-t-elle dans les colonnes de Vogue. Une volon­té artis­tique qui laisse plan­er le doute sur la direc­tion musi­cale de ce disque, même si cer­tains red­outent l’ar­rivée d’un album de fado. A quoi peut-on s’at­ten­dre ? En dénonçant la banal­ité de la musique actuelle, Madon­na pour­rait donc vouloir tout bous­culer en pro­posant un album inat­ten­du. Un pari risqué qui rap­pelle celui qu’elle a fait en 1998 à la sor­tie d’un “Ray of Light” aux sonorités expéri­men­tales très inspirées par Björk, et con­sid­éré encore aujour­d’hui comme son disque le plus abouti. 20 ans plus tard, Madon­na va-t-elle rejouer avec le feu ? Il ne nous reste plus que quelques mois pour le décou­vrir !




Les autres infos