Mauvaise interprétation : pourquoi certains ont cru à un confinement jusqu’en janvier

Le prési­dent Macron a annon­cé un con­fine­ment jusqu’à décem­bre « a min­i­ma ». Mais sur les réseaux soci­aux, l’humain com­mente à chaud dans le cœur de l’émotion. Sans pren­dre de recul ou réfléchir. Les fake news sont de plus en plus légions. Un titre un peu trop racoleur qui rap­porte énor­mé­ment, une pho­to sor­tie d’un con­texte, et un lecteur qui ne va pas lire l’article ou chercher à se ren­seign­er. On vous explique pourquoi cette rumeur a enflé. 

Un visuel a fait croire aux internautes que le confinement avait été prolongé jusqu’au 18 décembre, voire début janvier

Der­rière l’ordinateur, au cœur de la Loire, Saint-Éti­enne par exem­ple, on s’efforce de com­pren­dre l’information qui va très vite. Nos vies sont aus­si « speed ». Alors, on ne lit que le titre et on oublie de lire l’information. Un titre n’explique rien. Les mes­sages sur les réseaux soci­aux sont sou­vent mal inter­prétés.

« Merci Disney pour ton piston au gouvernement, nous avons les vraies dates de confinement »

Une image annonçait la fer­me­ture de Dis­ney­land du 30 au 18 décem­bre et du 4 jan­vi­er au 12 févri­er 2021. De quoi met­tre le feu aux poudres chez cer­tains. Sur Face­book on va lire : « Je crois que Mick­ey a des infos que nous n’avons pas » ou encore « Mer­ci Dis­ney pour ton pis­ton au gou­verne­ment, nous avons les vraies dates de con­fine­ment ». Mais non !!! Ce n’est pas ça l’information.

La vérité est ailleurs

Cette infor­ma­tion mal inter­prétée vient du site ED92 qui n’est absol­u­ment pas lié au groupe Dis­ney. C’est un site indépen­dant qui par­le des événe­ments du parc de Marne-la-Val­lée. Et cette image si com­men­tée se base sur une info du 29 octo­bre 2020. Avec l’annonce d’un con­fine­ment acte 2, le parc a annon­cé sa fer­me­ture tem­po­raire à par­tir du 30 octo­bre. « Suite aux dernières mesures pris­es par les autorités français­es, Dis­ney­land Paris sera fer­mé à par­tir du 29 octo­bre au soir. »

Sur l’image virale qui a fait tant par­ler, il manque une phrase du com­mu­niqué de Dis­ney­land qui pour­tant était impor­tante : « En prévi­sion des vacances de Noël, les réser­va­tions restent ouvertes pour des séjours du 19 décem­bre au 3 jan­vi­er. Nous espérons être ouverts pen­dant cette péri­ode si les con­di­tions sont réu­nies et les déci­sions gou­verne­men­tales le per­me­t­tent. »

Non, le parc ne fermera pas à cause d’un hypothétique reconfinement

Si le gou­verne­ment le per­met, le parc ouvri­ra donc du 19 décem­bre au 3 jan­vi­er. Ceci n’est pas une affir­ma­tion, mais un souhait, qui dépen­dra avant tout de l’évolution de la sit­u­a­tion san­i­taire. Ce n’est donc pas ici une annonce de réou­ver­ture offi­cielle. Car pour l’heure on ne sait pas si on sera encore con­finé le 1er décem­bre.

Alors pourquoi les réser­va­tions de Dis­ney­land sont-elles pos­si­bles sur cette péri­ode du 19 décem­bre au 3 jan­vi­er ? Car cela cor­re­spond aux péri­odes de vacances. C’est une péri­ode faste pour les lieux de loisirs. Dans l’optique d’une éventuelle sor­tie de con­fine­ment en décem­bre et dans un souci d’organisation, le parc per­met ain­si au pub­lic de réserv­er en avance son séjour. Cela ne veut rien dire d’autre.

De l’autre côté, au parc Aster­ix, on peut lire sur le site inter­net : « Les réser­va­tions restent ouvertes pour des vis­ites du 19 décem­bre au 3 jan­vi­er 2021 (…). L’ouverture du parc sur cette péri­ode reste soumise aux déci­sions gou­verne­men­tales ».

Et attention aux rumeurs ou à certaines croyances. 

Encore une fois, il est impor­tant de lire un texte en entier. Par exem­ple, le parc de Marne-la-Val­lée explique que la sec­onde date de fer­me­ture annon­cée par Dis­ney­land Paris est du 4 jan­vi­er au 12 févri­er 2021. Ça ne pré­fig­ure pas non plus l’annonce d’un con­fine­ment en début d’année prochaine. Cette annonce est logique. Cette péri­ode est mau­vaise en terme d’entrées. Les parcs préfèrent fer­mer pour réalis­er des travaux et du net­toy­age afin de rou­vrir sur les péri­odes de forte afflu­ence.

Les autres infos