Mort de Philippe Vecchi

Un habi­tué de Roanne.

Le monde des médias a per­du une grande per­son­na­li­té qui fut l’un des élèves de Alain de Greff, patron de Canal Plus. Le maire de Roanne, Yves Nicolin réagit : « J’ai beau­coup de tris­tesse de le voir partir ».

Né à Lyon, il passe l’essentiel de son enfance à Roanne avec ses parents. Son père est pro­fes­seur de mathé­ma­tiques à Carnot et sa maman pro­fes­seur d’histoire géo­gra­phie à Jules Ferry. Dès 16 ans la radio le pas­sionne. Il débute comme béné­vole après les cours à Radio Roanne, puis sur Radio Bellevue.

Il avait ses habi­tudes aux Halles Diderot à Roanne

Il part faire ses études à Lyon où il devien­dra pigiste régio­nal pour Libération. Sa plume est très vite remar­quée. Il rejoint la rédac­tion natio­nale de Libération. Passionné par le ciné­ma, il y rédi­ge­ra les cri­tiques dans les pages du jour­nal. « Certains le décrivent comme un écor­ché vif et très fra­gile. A la télé il intègre Canal + où il pré­sente l’émission « La grande Famille » en 1992, puis il pren­dra les com­mandes de l’émission culte « Nulle Part ailleurs » aux côtés d’ Alexandre Devoise. Il quitte Canal en 2002 pour écrire dans de nom­breux jour­naux et maga­zines de presse écrite. Il avait ses habi­tudes aux Halles Diderot à Roanne, une ville qu’il aimait.

Philippe Vecchi avec Alexandre Devise avec qui il a col­la­bo­rer sur Cana + dans la pré­sen­ta­tion de Nulle Part Ailleurs.

Les autres infos