Perturbations à la SNCF dans la Loire

Des lignes dégradées entre Lyon/Roanne et de possibles suppressions de TGV à Saint-Etienne.

Les usagers des trains sont en colère car plusieurs lignes de TER de la région voient leurs services perturbés. Des intempéries et des défaillances du matériel sont évoquées par la SNCF.

Les habitués des lignes Lyon/Bourg en Bresse, Lyon/Roanne et Saint-Etienne/Lyon sont concernés.

« Sur la ligne Saint-Etienne/Lyon, on note une obstruction régulière de passagers » note un voyageur. Certains trains seraient réduits à 1 ou 2 rames et n’arriveraient plus à suivre le nombre important de passagers. Même les élus de Roanne ont porté le sujet au dernier conseil municipal.

La SNCF donne des explications

Les causes : des intempéries avec des épisodes neigeux provoqueraient des dégâts à certains TER. Certains moteurs de TER seraient aussi en cause avec des défauts précoces des moteurs diesel. Ces divers problèmes obligeraient la SNCF à réduire les trains à 20 rames.

Une cause que la SNCF oublie

Pour Gabriel Exbrayat, le président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports, un facteur a été oublié dans les réponses de la SNCF. Celui de la hausse du trafic des passagers. L’année 2017 a vu le nombre de voyageurs grimper de 10%. Ni la SNCF ni la région n’ont anticipé cette montée d’utilisateurs.

La solution la plus simple aurait été de commander de nouvelles rames, mais la SNCF et la région bloquent dans les négociations. Une convention entre les deux parties a déjà traîné deux ans pour trouver des accords.

Les TGV resteront-ils à Saint-Etienne ?

Le 10 décembre dernier, de nouvelles fiches d’horaires ont été imprimées. Les voyageurs ont eu la mauvaise surprise de ne plus y voir les horaires de leurs TGV.

« Si on n’a pas internet, on ne peut pas connaître les horaires des trains entre Saint-Etienne et Paris » nous explique un usager.

Cet oubli serait-il normal et préparerait-il la réduction des TGV en gare de Saint-Etienne ? Déjà en 2014 la cour des comptes avait préconisé un dégraissage. Les élus de la Loire avaient fait pression pour garder tous les TGV en circulation.