Plus de visi­bi­li­té pour la métro­pole Stéphanoise

Dans le cadre de l’élaboration du futur Contrat de Plan État-Région (CPER) 2021–2027, les Présidents des métro­poles de Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand inter­pellent, ce jour, par cour­rier, le Préfet de Région Auvergne-Rhône-Alpes pour deman­der qu’un tra­vail com­mun et de proxi­mi­té soit enga­gé dans le cadre du plan de relance.


Les Présidents des quatre métro­poles s’étonnent et s’inquiètent, dans le contexte de crise sani­taire et éco­no­mique actuel, de ne pas être asso­ciés, au même titre que les élus régio­naux, à l’élaboration de ce plan de relance et des enve­loppes ter­ri­to­riales allouées.


Par ailleurs, l’accord de relance État-Région signé le 16 jan­vier 2021 pré­cise que les enve­loppes bud­gé­taires seront déci­dées début février, avant la consul­ta­tion des élus et ter­ri­toires qui aura lieu cou­rant février. Aujourd’hui, les contours du nou­veau CPER n’ont tou­jours pas été expo­sés aux métro­poles pas plus que le mon­tant de l’enveloppe qui est alloué au plan de relance.


« La rédac­tion des pro­jets de relance ou des volets ter­ri­to­riaux du CPER ne pour­ra se faire sans par­tage et sans cla­ri­fi­ca­tion, de la part de l’État et de la Région, d’un calen­drier d’association des col­lec­ti­vi­tés sou­te­nable, dont nous ne dis­po­sons tou­jours pas et d’une vision d’ensemble de cha­cun des dis­po­si­tifs annon­cés. Nos métro­poles sont por­teuses de nom­breux pro­jets struc­tu­rants à l’échelle régio­nale, natio­nale, voire inter­na­tio­nale. Il nous semble donc indis­pen­sable que l’État garan­tisse, par son pilo­tage atten­tif, et la bonne com­plé­men­ta­ri­té de toutes les col­lec­ti­vi­tés, le déploie­ment équi­li­bré du CPER à l’échelle régio­nale, et ce de façon urgente, avant toute ten­ta­tive de répar­ti­tion de l’enveloppe ter­ri­to­riale » pré­cisent Bruno BERNARD, Président de la Métropole de Lyon, Christophe FERRARI, Président de Grenoble-Alpes Métropole, Gaël PERDRIAU, Président de Saint-Etienne Métropole et Olivier BIANCHI, Président de Clermont Auvergne Métropole dans ce cour­rier co-signé.

plus de visibilité

Les élus métro­po­li­tains demandent par ailleurs plus de visi­bi­li­té et de trans­pa­rence sur les mon­tants des enve­loppes bud­gé­taires et les axes de coopé­ra­tion envi­sa­gés par l’État et la Région pour mettre en oeuvre conjoin­te­ment un nou­veau plan de relance éco­no­mique ambi­tieux, à la hau­teur des attentes des habi­tantes et des habi­tants de leurs ter­ri­toires.
Ils sol­li­citent enfin l’organisation d’une réunion, dans les jours à venir, en pré­sence du Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, afin de pré­sen­ter le calen­drier détaillé, les moda­li­tés de concer­ta­tion avec les col­lec­ti­vi­tés, les mon­tants pré­vi­sion­nels des enve­loppes ter­ri­to­riales ain­si que les champs dans les­quels les pro­jets pour­ront émar­ger pro­chai­ne­ment au CPER.

Les autres infos