Politique : vers le déconfinement

Alors que la crise éco­no­mique s’ap­prête à suc­cé­der ou à se rajou­ter à la crise sani­taire, les par­le­men­taires mul­ti­plient les inter­ven­tions auprès du gou­ver­ne­ment. L’u­nique dépu­té LR de la Loire, Dino Cinie­ri, aime­rait relan­cer le débat sur l’A45. Cette idée n’est pas du goût de la mai­rie de la Talau­dière ni de l’as­so­cia­tion de défense des coteaux du Jarez. Pour cette asso­cia­tion, la construc­tion de la A45 n’en­trai­ne­rait que très peu de créa­tions d’emplois à un moment où les socié­tés d’au­to­route licen­cient.

Le même dépu­té a aus­si inter­ro­gé le ministre de l’a­gri­cul­ture sur le deve­nir de la filière hor­ti­cole qui a per­du la qua­si-tota­li­té de son chiffre d’af­faires sur les mois de mars et d’a­vril. Sa col­lègue roan­naise, la dépu­tée LREM Natha­lie Sarles, s’in­quiète du sort des appren­tis en for­ma­tion pour l’aide à domi­cile. Son col­lègue sté­pha­nois, Jean-Michel Mis s’in­quiète du deve­nir des ins­ti­tut de beau­té, fer­més depuis des semaines. Pour sa part, Laurent Wau­quiez, pré­sident de la région AURA vient de déblo­quer plus de trente mil­lions pour venir en aide au sec­teur de la culture. De leur côté, les col­lec­ti­vi­tés locales se mobi­lisent pour accom­pa­gner les entre­prises. La com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Loire-Forez a déjà reçu 600 demandes d’aide. La seule bonne nou­velle est l’u­nion sacrée Rhône et Loire qui vient d’être créée entre les métro­poles de Lyon et Saint-Etienne et l’ag­glo­mé­ra­tion de Roanne avec le MEDF et la CPME de ces ter­ri­toires et les chambres consu­laires pour créer un pôle unique d’aide aux entre­prises.

Pat Fran­çon

Les autres infos