Politique : vers le déconfinement

Alors que la crise économique s’apprête à succéder ou à se rajouter à la crise sanitaire, les parlementaires multiplient les interventions auprès du gouvernement. L’unique député LR de la Loire, Dino Cinieri, aimerait relancer le débat sur l’A45. Cette idée n’est pas du goût de la mairie de la Talaudière ni de l’association de défense des coteaux du Jarez. Pour cette association, la construction de la A45 n’entrainerait que très peu de créations d’emplois à un moment où les sociétés d’autoroute licencient.

Le même député a aussi interrogé le ministre de l’agriculture sur le devenir de la filière horticole qui a perdu la quasi-totalité de son chiffre d’affaires sur les mois de mars et d’avril. Sa collègue roannaise, la députée LREM Nathalie Sarles, s’inquiète du sort des apprentis en formation pour l’aide à domicile. Son collègue stéphanois, Jean-Michel Mis s’inquiète du devenir des institut de beauté, fermés depuis des semaines. Pour sa part, Laurent Wauquiez, président de la région AURA vient de débloquer plus de trente millions pour venir en aide au secteur de la culture. De leur côté, les collectivités locales se mobilisent pour accompagner les entreprises. La communauté d’agglomération Loire-Forez a déjà reçu 600 demandes d’aide. La seule bonne nouvelle est l’union sacrée Rhône et Loire qui vient d’être créée entre les métropoles de Lyon et Saint-Etienne et l’agglomération de Roanne avec le MEDF et la CPME de ces territoires et les chambres consulaires pour créer un pôle unique d’aide aux entreprises.

Pat Françon