Quatre semaines, et pas plus ?

Ce dimanche, Gabriel Attal a évoqué la durée des mesures annoncées par le Président de la République ce mercredi 31 mars. Mesures qui ne dureraient seulement 4 semaines et pas plus, selon l’aveu du Porte-Parole du Gouvernement.

“Il ne faut jamais exclure par principe pour l’avenir”

Il explique “ces mesures ont été annoncées pour quatre semaines. Il n’est pas prévu qu’elles aillent au-delà des 4 semaines à ce stade, mais il ne faut jamais rien exclure par principe pour l’avenir. Il y a un calendrier annoncé par le président de la République. Si ce calendrier a été annoncé, c’est parce qu’on sait, on croit, que les efforts de tous vont permettre de le tenir », a expliqué Gabriel Attal.

“Des signaux qui peuvent rendre optimistes”

Gabriel Attal a en outre indiqué qu’il n’y avait « pas de critère chiffré qui a été annoncé à ce stade pour lever les mesures » mais que le gouvernement allait, dans les prochaines semaines, regarder « la dynamique de l’épidémie ». « Il faut sortir de cette exponentielle. On a une circulation du virus qui va crescendo ». Avec la vaccination « la donne a changé », a-t-il fait valoir. « Ça dégage l’horizon pour anticiper et pour prévoir de lever un certain nombre de contraintes »

Il a précisé que « d’ici à la fin du mois d’avril », le gouvernement souhaitait « démarrer une première campagne (de vaccination) à destination de certains enseignants, notamment (ceux) qui sont au contact des enfants en situation de handicap », soit 80 000 personnes, et « dans le courant du mois mai, pouvoir élargir » à d’autres professions « particulièrement exposées » au Covid-19.

Photo : source Wikipedia

Les autres infos
Les autres infos