Rencontre avec Lonepsi avant son concert à Saint-Etienne

Le jeune rappeur amoureux de littérature et de piano sera en concert le vendredi 16 novembre 2018 au Fil de Saint-Etienne. Après l’album « Les premiers sons du reste de ma vie » sorti en mai 2017, il revient avec l’EP « Kairos » disponible sur les plateformes de streaming depuis le 25 mai 2018. Rencontre avec ce nouveau talent du rap et de la chanson française.

Lonepsi

A 24 ans, Lindo Gargiulo de son vrai nom, parcourt la France pour présenter sur scène ses dernières chansons. Sur youtube, Lonepsi peut se vanter de ses 686 528 vues sur youtube avec son clip « Le temps d’un instant ». Son pseudonyme vient de l’époque du lycée. A l’époque il choisit une lettre de l’alphabet grec « Epsilon ». A l’envers ça donnera Lonepsi. Les lettres sont importantes pour le chanteur. Le rappeur se dit influencé « inconsciemment » par les livres qu’il découvre. « Si j’ai un projet musical et que je lis du Baudelaire ou Apollinaire, ce projet sera bien différent que si j’avais lu du Pablo Neruda ou du Gustave Flaubert ». La poésie et les textes de ces grands écrivains peuvent avoir un impact dans les projets du jeune artiste.

Lonepsi est auteur-compositeur-interprète. « Je travaille souvent la nuit, parfois les mots me viennent tout de suite et d’autre fois je dois me faire violence car les mots me manquent parfois ». La nuit, le chanteur fait appel à son imaginaire pour écrire, pour raconter des histoires. Peut-on dire de Lonepsi que c’est un rappeur ? Lui qui compose à la guitare et au piano, bien loin des samples et loops qui caractérisent la musique rap. « Sur scène, c’est une évidence pour moi d’interpréter des morceaux en piano voix. Bien sûr, je fais du rap mais je ne suis pas du tout contre l’idée d’emprunter des codes à la variété française ».

Le piano, il le découvre très jeune, « lorsque mes parents ont déménagé dans une nouvelle maison, il y avait un piano qui n’avait pas été emporté avec le reste des meubles, et, chaque soir, je composais des morceaux que j’estimais de plus en plus complexes. Un jour mes parents m’ont proposé de prendre des cours de piano pour consolider ce que j’avais déjà fait, mais le rapport de prof à élève ne m’a pas plu ». Lonepsi continuera seul de façon autodidacte à apprendre avec son piano. Il regardera des vidéos sur internet pour continuer à se perfectionner. Aujourd’hui, c’est sur scène qu’il nous offre le meilleur avec sa voix et son piano.

Lorsque qu’on demande quel artiste l’a inspiré, il répond Léo Ferré. Encore une fois, Lonepsi est bien loin des clichés du rap. « Je repense à un coup de foudre musical et textuel que mon père m’a fait découvrir, « La mémoire et la mer », je me suis fait attraper dès la première phrase et toutes les autres phrases de cette musique ont eu un sens pour moi. C’était un moment grandiose et j’ai eu un coup de foudre pour Léo Ferré. C’est un artiste qui m’inspire grandement ».

Sur le titre « Le chien et le flacon », Lonepsi s’inspire des textes de Charles Baudelaire et le chanteur critique le niveau d’attention de plus en plus bas réclamé parfois aux lecteurs « Dans mon texte, j’explique que le chien remue la queue car ce qu’on lui sert est suffisant. Si on lui sert un bon mélange de merde il sera content mais quand on lui propose un parfum avec de nombreux arômes, qui demande un effort intellectuel pour déceler les différents arômes, le chien arrête de remuer la queue, il grogne et il fait un pas en arrière ». Il y a ici un lien entre le chien et le public. Lonepsi demande, dans ce titre, un effort à son public. Faire l’effort de découvrir les choses et ne jamais se satisfaire de ce qu’on lui donne. « J’aimerais faire un pari avec mon public » explique Lonepsi. « J’aimerais miser sur eux, sur leur intelligence, et je suis persuadé que si je leur propose un parfum un peu plus évolué plutôt qu’un bon mélange de merde, (pour reprendre l’expression de Baudelaire) je suis sûr qu’ils le comprendront ».

En concert, vous découvrirez l’artiste en piano-voix et accompagné de son batteur. « J’aime aussi interpréter des morceaux en m’approchant du public, et parfois j’emmène ma guitare et je joue quelques morceaux avec ». Lonepsi sera le vendredi 16 novembre 2018 sur la scène du Fil de Saint-Etienne à 20h30 avec, en première partie, An’Om. L’entrée est de 16 euros.



Vous aimerez lire aussi