Roanne : abus sexuels sur ses nièces mineures

Un homme de 66 ans a été condamné à trois ans de prison dont la moitié avec sursis.

« Un pervers, un porc, un pédophile » ce sont les mots des trois jeunes filles pour définir leur oncle qui, dans le box, a la tête dans ses mains.

Ce Roannais qui comparaît devant le tribunal correctionnel de Roanne est jugé pour agressions sexuelles imposées à ses nièces entre 2001 et 2008. Elles avaient à l’époque entre 5 et 9 ans. L’une d’elle, bouleversée, vient lire une lettre à la barre. Elle va atteindre dans quelques jours sa majorité : « J’ai enfin pu ramener tes fesses jusqu’ici ».

En 2008, elle avait parlé à ses parents des agissements de l’oncle, mais personne ne voulait la croire tellement ses accusations était incompréhensibles.

Mais tout change en 2012 quand l’homme est condamné pour violences sexuelles sur sa compagne.  Là, les langues commencent à se délier.

D’après certains membres de la famille, il aurait eu des attouchements sur les jeunes filles lorsqu’elles étaient sur ses genoux. « Il avait des gestes et des regards bizarres et malsains ».

Dans la chambre d’une des nièces il lui montre comment embrasser un garçon. La jeune fille passe par des périodes de dépression et des pensées suicidaires.  Cet oncle Roannais, qui est aussi père de famille, consultait de nombreux sites pornographiques et pédopornographiques. Les enquêteurs ont trouvé dans son ordinateur de nombreuses images choquantes et on retrouve le mot clé « Ado » sur de nombreux sites consultés.

Le prévenu se défend en annonçant qu’il pensait que le terme « Ado » renvoyait à « Majeur ». Son avocat plaide en ce sens mais il ne convainc pas.

L’homme a été condamné à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis et mise à l’épreuve, obligation de soins, 8000 euros de dommages et intérêts.