Salles de concert et discothèque : les oubliés

Dans le communiqué du 20 juin 2020, le gouvernement a précisé les nouvelles mesures de déconfinement pour la période estivale. Parmi elles, l’avenir des clubs, salles de concerts et des festivals est évoqué.

Comme le précise le communiqué, un nouveau train de mesures décidé par le CDSN (Conseil de Défense et de Sécurité Nationale) va être réparti en trois étapes :

  • des mesures immédiates (à compter du 22 juin 2020) ;
  • des mesures qui prendront effet à la fin de l’état d’urgence sanitaire (11 juillet) ;
  • des perspectives pour la rentrée de septembre.

A lire aussi : La colère des discothèques dans la Loire

S’il y est de nouveau possible d’aller au cinéma, de pratiquer du sport ou de retourner dans les salles de jeux type casinos depuis le 22 juin, cela reste un peu flou quant aux salles de spectacle dont leur réouverture est mentionnée comme suit : “À partir du 11 juillet, qui marquera la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire métropolitain, […] les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanties le respect des précautions nécessaires.” 

Une formulation qui laisse penser que les salles de spectacle et de concert, comme le Zénith de Saint-Etienne pourraient bien rouvrir dès le 11 juillet, sous réserve d’une acceptation d’une déclaration pour les événements qui rassembleront plus de 1 500 personnes. Mais, vous l’avouerez, ce n’est pas parfaitement limpide.

A lire aussi : Enquête : ces appartements stéphanois dédiés à la prostitution 

Le point qui suit apporte quelques éclairages sur la jauge maximale des grands événements dans les stades et les salles de spectacle, fixée à 5 000 personnes et en principe toujours en vigueur jusqu’au 1er septembre. De plus, “un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’août.” Pourra-t-on voir des match à Geoffroy-Guichard ? Pas sur.

Enfin, (et là, c’est très clair) à partir du mois de septembre 2020 et sous réserve d’un feu vert de cette évaluation épidémiologique mi-juillet, les discothèques pourront rouvrir. “Il faut travailler à leur réouverture, mais l’on comprend bien qu’il est plus difficile de respecter la distanciation quand on danse que lorsque l’on est assis”, a souligné le ministre de la Culture Franck Riester, dimanche 21 juin sur Europe 1. “Les représentants du monde de la nuit seront reçus au ministère la semaine prochaine.”

Arthur BA

A lire aussi : Dépenser moins ? Nos conseils à Saint-Etienne