Un sté­pha­nois crée sa marque de montres

Il est de Saint-Etienne, et, à seule­ment 24 ans, il monte sa marque de montres hommes et femmes. Elles seront dis­po­nibles à la vente à par­tir du 4 octobre 2018.

©Photo Alexandre Bonnet

Alexandre Bonnet est un jeune entre­pre­neur sté­pha­nois. Après avoir fait ses études au Canada et décro­ché un BTS com­merce, le jeune homme monte sa socié­té de com­mu­ni­ca­tion sur Saint-Etienne. Passionné par le digi­tal, il déve­lop­pe­ra sa struc­ture en pro­po­sant ses ser­vices de web desi­gner, com­mu­ni­ty mana­ger et for­ma­teur. Des marques pres­ti­gieuses lui feront confiance telles que Intersport, Blackstore, Promocash ou le groupe LPMS.

En paral­lèle, il déve­loppe aujourd’hui sa propre marque de montres. « J’ai tou­jours été pas­sion­né par les montres, c’est un bijou que j’affectionne énor­mé­ment ». C’est ain­si que la marque Maison Bonnet voit le jour. Pour l’heure, six modèles de montres sont dis­po­nibles. « Nous avons mis un point d’honneur à tra­vailler la fini­tion du pro­duit ». Les quatre pre­miers modèles sont dis­po­nibles avec des bra­ce­lets en cuir ita­lien et les deux der­nières offrent des bra­ce­lets en mailles métal­liques ioni­sées. Les écrans sont ronds et d’une grande finesse. Elles se déclinent en noir et or et bien­tôt en argent. Pour le lan­ce­ment de la marque, les montres sont au prix de 99 euros.

« J’ai fait fabri­quer 2000 uni­tés pour le moment ». Le desi­gn des montres est réa­li­sé à Montréal et Saint-Etienne. Le desi­gner en hor­lo­ge­rie Austin Vala a signé avec Alexandre Bonnet le desi­gn de ces montres. « Je voyage beau­coup actuel­le­ment pour la fabri­ca­tion et la dis­tri­bu­tion de mes pro­duits ».

Les montres Maison Bonnet sont fabri­quées au japon. « Les japo­nais m’ont tout de suite fait confiance ». Alexandre Bonnet explique qu’il est plus facile de déve­lop­per une pre­mière marque à l’international plu­tôt que de débu­ter un déve­lop­pe­ment en France. « Chez nous, en France, les jeunes entre­pre­neurs ont du mal à trou­ver des par­te­naires, alors qu’à l’étranger, on nous fait tout de suite plus confiance ». Sur le mar­ché asia­tique, le jeune entre­pre­neur a réus­si à convaincre deux grandes stars qui vont lui offrir une grande visi­bi­li­té. Une pré­sen­ta­trice de télé­vi­sion star au japon et un man­ne­quin au Cambodge.

Alexandre Bonnet n’oublie pas qu’il est Stéphanois, « Je reven­dique mon atta­che­ment à Saint-Etienne et Maison Bonnet est bel et bien une marque sté­pha­noise ». D’ailleurs, la pre­mière col­lec­tion de montres va être dis­po­nible dans la bou­tique « La Clapeuse à Talons », rue Martyrs de Vingré et à « Un temps d’avance » à Andrézieux-Bouthéon. Le jeune homme d’affaires pré­cise aus­si que les montres seront éga­le­ment dis­po­nibles à l’étranger, en novembre en Egypte, au Canada et à Hong-Kong. Pour la suite, Alexandre Bonnet désire des­si­ner de nou­velles col­lec­tions, et notam­ment des édi­tions limi­tées. « Il va fal­loir trou­ver de nou­veaux points de vente à Saint-Etienne, en France et à l’étranger».

Retrouvez la col­lec­tion des montres sur www.maison-bonnet.fr

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos