Aucun repre­neur pour La Renaissance à Rive-de-Gier

Ils n’étaient pas nom­breux ce jeu­di matin à la deuxième ten­ta­tive de vente aux enchères du fond de com­merce de l’hôtel-restaurant La Renaissance à Rive-de-Gier. A l’intérieur il fait froid et les pièces sont sombres. Ce grand res­tau­rant qui fit la superbe de la ville a per­du de ses cou­leurs. C’est en effet un bien triste endroit que nous avons retrouvé.

Pour la seconde fois, la vente aux enchères n’a pas per­mis de trou­ver un repre­neur. Même pour la somme de 60 000 euros, soit 39 000 de moins que la der­nière fois. Pourtant, ce res­tau­rant a une his­toire, une oasis de grande qua­li­té pour une pause gour­mande tel­le­ment appré­ciée des ligé­riens. Une nou­velle enchère aura lieu le 1er février mais cette fois ci pour le maté­riel du restaurant.



Les autres infos