Clip “Rentrez chez vous” : Bigflo et Oli dans la peau de réfu­giés de guerre

Lauréats de deux Victoires de la Musique, Bigflo et Oli offrent la suite de leur pres­ta­tion remar­quée sur le titre “Rentrez chez vous” avec un clip ani­mé retra­çant l’his­toire, fic­tive mais gla­çante, d’une France sous les bombes. Regardez !

Vendredi soir, Bigflo et Oli ont tout natu­rel­le­ment fait le dépla­ce­ment jus­qu’à Boulogne-Billancourt à l’oc­ca­sion des 34ème Victoires de la Musique. Les deux frères, vain­queurs du prix de la Chanson de l’an­née avec “Dommage” en 2018, concour­raient dans deux caté­go­ries pour cette édi­tion 2019 : Meilleur album de musiques urbains pour “La vie de rêve” et Meilleur(s) artiste(s) masculin(s). A sa grande sur­prise, le duo tou­lou­sain a triom­phé d’Eddy de Pretto ou Etienne Daho et rem­por­té les deux tro­phées ! Ce sont leurs parents, dont leur père Fabian avec lequel ils chan­taient sur “Papa”, qui sont venus récu­pé­rer l’un des prix à leur place. « Bonsoir à tout le monde, mon salon s’est sacré­ment agran­di. J’avais le pri­vi­lège d’a­voir Florian et Olivio à des concerts pri­vés et aujourd’­hui je les par­tage avec vous et beau­coup de monde. Je vous en remer­cie » a confié la maman des deux rap­peurs, très émue. Bigflo et Oli, eux, sont venus cher­cher en main propre leur deuxième Victoire : « C’est incroyable tout ce qu’il s’est pas­sé pour nous (…) L’année der­nière, c’é­tait le public qui votait, là ce sont les pros. On ne réa­lise pas tout ce qu’il nous arrive en ce moment ».

En plus d’a­voir ins­crit leurs noms à un pal­ma­rès ayant cou­ron­né Angèle ou Jeanne Added, Bigflo et Oli ont fait forte impres­sion en inter­pré­tant en live non pas un de leurs récents singles comme “Plus tard”, mais un mor­ceau extrait de leur troi­sième disque, “Rentrez chez vous”. Un choix sym­bo­lique puisque cette chan­son choc, ins­pi­rée par les atten­tats qui ont frap­pé la France depuis 2015, raconte l’his­toire fic­tive mais réa­liste d’une France en proie à une guerre civile. « Ça y est, ils ont fait sau­ter la tour Eiffel » débute d’emblée Bigflo sur quelques notes de pia­no, alors qu’une mélo­die aux influences orien­tales commence.

“Les hommes sont capables de mer­veilles et des pires folies”

Les deux frères, sépa­rés durant ce conflit, détaillent alors sépa­ré­ment les épreuves gla­çantes qu’ils tra­versent, des nom­breux morts qu’ils croisent au coin de la rue à leur ten­ta­tive de fuite, dans la peau de réfu­giés. Bigflo, mon­té à Paris pour retrou­ver sa copine (« Son immeuble a été tou­ché, j’l’ai pas trou­vé sous les débris »), finit par prendre une petite orphe­line sous son aile mais le bateau de migrants sur lequel ils embarquent pour tra­ver­ser la Méditerranée fait nau­frage. Oli, par­ve­nu tant bien que mal à accos­ter au Maghreb avec ses parents, atter­rit dans un camp insa­lubre où la misère côtoie le déses­poir. Les mani­fes­ta­tions vio­lentes contre les réfu­giés fran­çais se mul­ti­plient : « Des poings bran­dis en l’air, des cris, des sales regards / Je croise celui d’un type qui scande avec fer­veur / C’est la pre­mière fois du périple que j’ai vrai­ment peur / Je ne vois que lui au milieu de la foule / Sur sa pan­carte, il est écrit “Rentrez chez vous !” ».

Une inver­sion de la crise actuelle qui fait froid dans le dos, et qui est brillam­ment mis en scène à tra­vers un clip en ani­ma­tion divul­gué ce lun­di. « Pas besoin de faire une des­crip­tion le mor­ceau parle de lui-même. Bravo à toute l’é­quipe qui a bos­sé sur ce des­sin ani­mé magni­fique ! Ils l’ont fait avec le coeur » écrivent Bigflo et Oli, fiers, en tant que fils d’im­mi­grés, d’a­voir pu faire pas­ser leur message.

Regardez le clip “Rentrez chez vous” de Bigflo et Oli :



Les autres infos