Dolores O’Riordan, la chan­teuse de The Cranberries, est décé­dée à l’âge de 46 ans

La chan­teuse est morte à Londres.

La chan­teuse du groupe de rock irlan­dais, The Cranberries, Dolores O’Riordan, est décé­dée ce lun­di 15 jan­vier 2018 à Londres. Dans un com­mu­ni­qué, Lindsey Holmes Publicity qui la repré­sen­tait, explique que la famille de la chan­teuse “est dévas­tée par cette nou­velle” et que ses membres demandent le res­pect de leur vie privée.

La chan­teuse du groupe irlan­dais The Cranberries était à Londres pour une courte ses­sion d’en­re­gis­tre­ment”, a pré­ci­sé son agent dans le communiqué.

Née le 6 sep­tembre 1971 à Ballybricken, près de Limerick en Irlande, Dolores O’Riordan est mar­quée par une enfance modeste ponc­tuée d’événements dévas­ta­teurs comme l’ac­ci­dent de moto de son père qui l’a para­ly­sé et l’in­cen­die de sa mai­son fami­liale. Rapidement, elle se tourne vers l’é­cri­ture et la musique en com­men­çant par une fas­ci­na­tion pour la musique sacrée, l’orgue et le pia­no, puis, ado­les­cente, c’est la gui­tare qui finit par la séduire.



En 1989, la jeune femme rejoint un groupe en quête d’une voix. Son audace et son talent feront la dif­fé­rence et “The Cranberry Saw Us” est rapi­de­ment rebap­ti­sée “The Cranberries”. Ensemble il obtien­dront une renom­mée inter­na­tio­nale et feront cinq albums : Every­bo­dy Else Is Doing It, So Why Can’t We? (1993), No Need to Argue (1994), To the Faithful Departed (1996), Bury the Hatchet (1999) et Wake Up and Smell the Coffee (2001).

Naturellement, la chan­son qui illustre à la per­fec­tion la gloire des Cranberries est le single Zombie de 1994. Le refrain est connu mon­dia­le­ment, les riffs de gui­tares immé­dia­te­ment recon­nais­sables et les inflexions de voix souf­flées, aiguës et puis­santes de Dolores O’Riordan y sont pour beau­coup dans ce succès.

Les autres infos
Les autres infos