Loire : Ce n’était pas un OVNI

Les rêveurs ima­gi­naient déjà l’arrivée de mar­tiens, la ren­contre entre deux mondes, l’échange de savoirs et de nou­velles tech­no­lo­gies. Mais non, les lumières obser­vées dans le ciel de la Loire ne sont pas l’arrivée d’un OVNI. Ce sont nos confrères qui donnent l’explication des traces blanches vues dans le ciel de notre dépar­te­ment. 

Dans la nuit du 23 avril, vous avez été nom­breux à voir un long tra­cé blanc dans le ciel de la Loire. Cer­tains l’ont même vu sur Saint-Étienne. Le Pro­grès parle d’un « Bal­let peu avant 22h ». Les Ligé­riens se sont posé de nom­breuses ques­tions sur cette lumière.

A lire aus­si : Roanne : un anni­ver­saire qui tourne mal

Ven­dre­di 24 avril, des témoi­gnages sont encore rap­por­tés au jour­nal. Un lec­teur insiste sur la vision d’un « TGV allu­mé tra­ver­sant le ciel ». Une lec­trice du Pro­grès explique : « A 22h nous avons assis­té à un phé­no­mène très étrange. Dans le ciel deux files l’une der­rière l’autre comme deux vers lumi­neux consti­tués de trous et de lumières, sans bruit, se dépla­çaient dans le ciel. Ce n’est peut-être rien ou peut-être que si, en tout cas c’était assez extra­or­di­naire, car on aurait dit que c’était des ronds de lumière qui se dépla­çaient de manière très rec­ti­ligne comme une grande colonne, et quand celle-ci a dis­pa­ru, une deuxième est appa­rue. Tout cela de manière très silen­cieuse, avec pour toile de fond la Grande Ourse ».

A lire aus­si : Le vacarme des annu­la­tions des fes­ti­vals dans la Loire et ailleurs 

En réa­li­té, ce cou­pable est le mil­liar­daire Elon Musk, pro­prié­taire de la marque TESLA. Sa socié­té, Spa­ceX, a lan­cé dans le ciel une fusée depuis le centre spa­tial Ken­ne­dy en Flo­ride. Cette fusée a été vue dans le ciel de la région.

A lire aus­si : Retour­ner chez le coif­feur, c’est bien­tôt pos­sible

Les autres infos