Fermeture : inquiétude à Thomas Cook Saint-Etienne





Si, aujourd’hui, l’agence Stéphanoise a monté son rideau de fer pour accueillir ses clients, c’est l’inquiétude dans ce groupe de voyagiste.

Des milliers de salariés menacés, des centaines de milliers de touristes coincés. Thomas Cook n’est pas loin du scénario catastrophe. La direction du voyagiste britannique s’est réunie dans la matinée du dimanche 22 septembre avec des prêteurs et des créanciers pour sauver la société menacée de faillite. La plus vieille agence de voyage de la planète doit trouver rapidement 200 millions de livres supplémentaires (un peu plus de 220 millions d’euros) pour faire face à ses échéances financières.

600 000 touristes concernés, dont 10 000 Français. 

Les activités du groupe devraient cesser immédiatement. Ses agences de voyages devraient fermer, notamment à Saint-Etienne, ses avions seraient cloués au sol et les 22 000 salariés du groupe pourraient perdre leur emploi.

Copyride Photo : Thomas Cook