L’Etat va accompagner les salariés de Titoulet dans leurs reconversions



Huit représentants des salariés de l’entreprise stéphanoise Loire Offset Titoulet ont été reçus, ce jeudi matin, au ministère de l’économie et des finances pour faire le point sur le futur de ces femmes et hommes travaillant pour Titoulet.

L’état s’est engagé à accompagner les salariés dans leurs reconversions professionnelles. Des primes de départ devraient être améliorées pour les salariéslicenciés. Des primes supra légales devaient être attribuées, c’est ce que l’état s’était engagé à faire. Mais pour le délégué titulaire du comité social économique de l’entreprise, il n’y a pas eu de réponse directe de la part du ministère de l’économie et des finances.

Mercredi dernier, les derniers salariés ont levé leur piquet de grève mais se disent toujours très mobilisés pour la suite. Les salariés demandent des primes de licenciement supra légales à la hauteur des préjudices. Un gâchis industriel, économique et humain, affirment-ils. Le délégué interministériel de Bercy a promis de contacter le préfet de la Loire pour essayer de reprendre contact avec l’un des repreneurs qui avait manifesté un intérêt lors du premier redressement judiciaire. C’était il y a déjà trois ans.